Coût d'un installateur d'alarme

Se sentir en sécurité dans sa maison est un luxe indispensable. Pour cela, il existe de nombreux systèmes d’alarme et les installateurs d’alarme maison sont tout aussi nombreux. Il est donc conseillé de comparer les tarifs des différents poseurs d’alarme pour accéder aux meilleurs prix. Même si la plupart des installateurs d’alarme professionnels facturent à l’heure, certains proposent un forfait selon le type de dispositif à installer.

Exigez vos devis gratuits d’installation d’alarme

Installateur d’alarme : les critères à prendre en compte

Le prix de pose d’un système d’alarme de maison varie en fonction de nombreux critères. Avant tout, l’installation dépend du type d’alarme choisi, c’est-à-dire avec ou sans fil, ainsi que de la surface de la maison. D’une manière générale, un système sans fil est plus simple et plus rapide à poser, ce qui influence les coûts de main-d’œuvre. Tandis que le modèle câblé requiert plus de temps d’installation.

Ensuite, le tarif dépend du système choisi, notamment un système d’alarme par pièce ou en kit. La pose de caméras de surveillance ou de détecteurs supplémentaires, par exemple, a une influence considérable sur le coût de l’installation de l’alarme. D’autant plus que certains modèles demandent un abonnement auprès d’une entreprise installateur de télésurveillance dont il faut bien ajouter le coût.

Par ailleurs, le prix de pose d’une alarme de maison par un installateur professionnel varie aussi en fonction de la surface de la maison ou du modèle, à fil ou sans fil. Il faut donc compter entre 40 et 60 euros de l’heure pour l’intervention d’un professionnel. Ceci est, bien sûr, différent selon la complexité du système d’alarme à installer.

Comparez gratuitement des devis d’installation d’alarme

Coût du poseur d’alarme selon le type de dispositif

Le choix de votre système d’alarme va dépendre de votre besoin en sécurité ainsi que de votre budget.

Système d’alarme câblé ou sans-fil

Les modèles câblés sont équipés de capteurs filaires installés dans les murs aux différents points d’entrée ainsi que dans toute la maison. Ces capteurs sont directement liés à une centrale de commande. Quant aux modèles sans fil, ils utilisent des capteurs sans câble qui transmettent des signaux au panneau de commande. Le système sans fil est facile à installer, ce qui le rend moins coûteux. Par contre, celui-ci nécessite un changement régulier de piles.

Système d’alarme avec ou sans surveillance

Quand le système d’alarme est branché à un système de surveillance externe, une intrusion déclenche la transmission d’un signal à une centrale de surveillance. Celui-ci enverra un personnel à votre maison pour la vérification de la réalité de l’effraction.

Le modèle sans surveillance, quant à lui, repose sur le retentissement sonore d’une alarme visuelle et/ou sonore qui va alerter le voisinage. Ce dernier se chargera ensuite d’appeler la police si vous êtes absent ou si l’intrus tente de s’enfuir. Si des frais par mois s’appliquent pour un système avec surveillance intégré, vous serez bénéficiaire d’une prise en charge rapide en cas d’intrusion.

Système d’alarme avec éléments supplémentaires

Le nombre et la technicité des éléments du système d’alarme auront un impact sur le prix d’installation. En effet, les systèmes d’alarme résidentiels peuvent inclure des :

  • Claviers alphanumériques,
  • Centrales de commande,
  • Modules de transmission,
  • Capteurs de chocs,
  • Capteurs photo ou vidéo,
  • Enregistreurs,
  • Télécommandes,
  • Sirènes.

Le coût de pose varie aussi en fonction de la qualité et de la complexité de ces éléments, et ce, qu’ils soient avec ou sans fil.

100 % gratuit : devis d’installation d’alarme

Estimation du prix d’un installateur d’alarme de maison

Découvrez dans le tableau ci-après une estimation du prix d’un installateur en fonction du modèle d’alarme à poser :

Type d’alarmePrix minimumPrix moyenPrix maximum
Alarme sans fil100 euros800 euros1 500 euros
Alarme câblée100 euros700 euros1 300 euros
Système de vidéosurveillance80 euros1 000 euros3 000 euros
Système de télésurveillance (forfait par mois) 

20 euros

 

85 euros

 

150 euros

Comme il a été mentionné plus haut, l’installateur d’alarme facture la plupart du temps à l’heure, mais certains proposent des forfaits selon le modèle à installer. À vous donc de choisir le mode de paiement qui vous convient afin de choisir le professionnel.

Installation d'une caméra de surveillance

Pour faire face à la recrudescence de cambriolages, vous avez choisi d’équiper votre maison de caméras de surveillance. Mais avant de vous lancer dans l’achat, savez-vous ce que dit la loi sur l’installation des caméras de surveillance ? Où installer les caméras ? Pouvez-vous vous occuper de leur installation ? Cet article vous donnera plus d’informations sur les caméras de surveillance.

Installation de caméra de surveillance : que dit la loi ?

La vue des caméras de surveillance peut dissuader un malfaiteur, et les enregistrements via ces appareils permettent d’élucider des faits de vandalisme ou de vol. Vous pouvez protéger votre appartement ou votre maison avec une caméra de surveillance, mais vous devez faire attention à la réglementation en vigueur lors de l’installation.

En effet, la caméra peut filmer votre chemin d’accès privé, votre jardin et l’intérieur de votre maison, mais vous n’avez pas le droit de filmer la rue ni les maisons de vos voisins. Un pictogramme réglementaire doit également être apposé à l’entrée d’un lieu surveillé pour informer les visiteurs qu’ils sont filmés.

Vous devez déclarer les caméras aux services de police à leur installation, et lors des modifications ultérieures, comme l’ajout d’une caméra supplémentaire par exemple.

Par ailleurs, vous devez tenir un registre écrit des activités des caméras. Ce registre doit être soumis à l’Autorité de protection des données et aux services de police sur simple demande.

Si les caméras ne filment que l’intérieur de votre maison, vous n’avez pas de registre à tenir ni de déclaration à faire. Toutefois, vous devez mentionner dans le contrat de travail de vos employés qu’une caméra est installée chez vous.

Pose de caméra de surveillance

Vous pouvez vous-même installer la ou les caméras de surveillance chez vous. Pour cela, vous devez d’abord étudier leurs lieux d’emplacement.

Où installer les caméras de surveillance ?

Pour la hauteur, une caméra de surveillance doit être suffisamment haute pour que les visiteurs ne puissent l’atteindre, et suffisamment basse pour pouvoir visualiser leurs visages. Faites en sorte qu’elle ne soit pas facilement visible.

Fixez la caméra pour filmer les endroits stratégiques, par exemple votre allée principale, l’accès à votre porte ou à votre garage.

L’orientation de la caméra doit être sous la ligne d’horizon pour éviter l’éblouissement par le soleil. Vous pouvez fixer la caméra sur un support amovible pour changer facilement son orientation.

Comment installer une caméra de surveillance sans fil ?

La caméra sans fil a des atouts indéniables :

  • Son utilisation n’abîme pas les murs.
  • Son installation est facile.
  • Il est plus facile d’ajouter des caméras ultérieurement.

Le nombre de caméras à installer dépend de la capacité de votre centrale d’alarme. Normalement, si le dispositif est de qualité, la communication entre la centrale d’alarme et la caméra se fera sans souci, même si un mur les sépare. Toutefois, il est possible de recourir à des relais.

Positionnez les caméras dans les endroits à surveiller. Installez ensuite le logiciel fourni avec la caméra sur votre ordinateur. Faites un test avant de fixer définitivement les caméras.

Comment installer la caméra de surveillance filaire ?

Il est plus délicat d’installer une caméra de surveillance filaire. D’ailleurs, son installation peut nécessiter des travaux d’aménagement intérieur. Voici les étapes à suivre pour des caméras en réseau :

  • Reliez l’adaptateur réseau à une prise d’électricité.
  • Raccordez les caméras à l’adaptateur.
  • Branchez les caméras à des prises électriques.
  • Fixez les caméras après avoir réalisé des tests.

Quelle caméra de surveillance choisir ?

Il existe, sur le marché, plusieurs modèles de caméra avec des prix et des fonctionnalités différents. Votre choix dépendra de vos besoins et de la façon dont vous allez utiliser la caméra. Toutefois, prenez en compte les éléments suivants lors de votre achat :

  • La qualité des images fournies par la caméra,
  • Son système de détection,
  • L’enregistrement des images,
  • La simplicité d’utilisation de la caméra.

Afin de définir la caméra qu’il vous faut, le mieux est de contacter un professionnel qui pourra même réaliser l’installation du dispositif et s’assurer de son fonctionnement.

L’installation d’un détecteur de fumée dans une maison permet de réduire le risque de dommages corporels ou matériels suite à un incendie. Depuis la loi Morange, chaque habitation doit être équipée d’au moins un détecteur de fumée pour réduire le nombre de décès dus à un incendie ou à l’inhalation de fumée. Est-il possible d’installer un détecteur de fumée vertical ?

Détecteur de fumée vertical : est-ce efficace ?

Un détecteur de fumée permet de sauver des vies. Mais il est inefficace s’il n’est pas installé correctement. Comment poser un détecteur de fumée ?

Comment installer un détecteur de fumée ?

Un détecteur de fumée doit être bien placé pour mieux assurer son rôle. Il doit aussi être fixé solidement. La plupart des modèles sur le marché sont livrés avec des vis, et ces modèles sont préconisés par la norme NF EN 14604. Ainsi, bien que la fixation d’un détecteur de fumée avec des vis ne soit pas obligatoire, cela est conseillé pour garantir la solidité du dispositif.

Avant de fixer un détecteur de fumée :

  • Vérifiez d’abord que le support, plafond ou mur, peut être troué avec une perceuse.
  • Repérez l’endroit où vous allez placer le dispositif.
  • Faites des trous en vous servant des repères du socle.
  • Placez ensuite les chevilles.
  • Fixez le tout avec les vis.

Pour les supports qui contiennent de l’amiante, il est conseillé d’utiliser un adhésif spécial au lieu des vis.

Installation du détecteur de fumée au mur ou au plafond

Quand un incendie se déclare, il provoque des fumées qui vont se concentrer au plafond de votre maison. C’est pour cette raison, donc pour détecter rapidement les fumées, que vous devez installer l’appareil sur votre plafond. Respectez une distance de 30 cm entre le mur et le détecteur pour que ce dernier soit le plus efficace possible.

Si vraiment vous ne pouvez pas installer le dispositif au plafond, et si le modèle le permet, sa fixation sur une paroi verticale est acceptable. Pour cela, faites qu’il y ait une distance de 20 cm entre le plafond et le détecteur.

Terminez toujours l’installation par un test en vérifiant que l’alarme s’entend dans toute la maison.

Détecteur de fumer sur un mur : dans quels endroits le placer ?

La loi vous oblige à équiper votre maison d’au moins un détecteur de fumée. Ainsi, vous êtes libre d’installer autant de détecteurs qu’il plaira dans votre habitation. Si vous avez une maison à étages, le mieux est de doter chaque étage d’au moins un détecteur, dans chaque couloir qui mène aux chambres. Pour une protection optimale, outre le dispositif dans le couloir, ajoutez-en dans chaque chambre. Si vous prévoyez d’utiliser plusieurs détecteurs à la fois, l’idéal est qu’ils soient interconnectés.

Dans tous les cas, évitez d’installer le dispositif dans les endroits suivants :

  • Pièce poussiéreuse ou humide,
  • Pièce dans laquelle il fait moins de 4 °C ou plus de 40 °C,
  • Endroit difficile d’accès qui ne facilite pas le test du dispositif, son entretien et le changement de sa pile.

Détecteur de fumée au mur : comment choisir votre dispositif ?

Pour une protection optimale, il ne suffit pas de placer le détecteur au bon endroit. Ainsi, vous devez aussi veiller à la qualité de l’appareil. Ne choisissez qu’un détecteur de fumée marqué CE NF EN 14604. En effet, ce marquage, visible sur l’étiquette du dispositif, garantit sa qualité.

En outre, vérifiez également combien de temps dure la pile du DAAF. Sachez que cela peut varier de un à 5 ans selon le modèle et le type de pile. Souvent, si la pile affiche une durée de vie de 10 ans, vous devez changer de modèle une fois que la pile n’a plus de jus. Par ailleurs, privilégiez les dispositifs qui vous avertissent avant la décharge complète de la pile.

Comment entretenir le détecteur de fumée ?

L’entretien régulier du détecteur est essentiel pour garantir son bon fonctionnement. Ainsi, assurez-vous tous les mois que la sonnerie d’alarme de votre appareil fonctionne comme il faut en appuyant sur son bouton. Vérifiez également que l’appareil détecte la fumée.

Le changement de la pile se fait tous les ans ou tous les cinq ans en fonction du type de pile. Si l’appareil émet des bips intempestifs, cela signifie peut-être que sa pile doit être changée.

Pour le nettoyage de la chambre de détection de l’appareil, vous pouvez recourir à un aspirateur afin d’enlever la poussière.

Vous savez maintenant l’importance d’un détecteur de fumée et ce qu’il faut faire pour l’entretenir.