Alarme : comment choisir son contrat de maintenance ?

Une fois que votre alarme antieffraction est installée, il ne vous reste plus qu’à choisir le prestataire le mieux adapté pour assurer sa maintenance. Comme l’installateur s’occupe uniquement de sa pose, il va falloir trouver une entreprise qui puisse vérifier le bon fonctionnement de l’alarme une fois par an. De plus, cela vous assure contre une panne au moment le plus inopportun. Ce qui remettra en question tout votre système d’intrusion et ne vous protégera pas contre les dangers. Comment choisir la maintenance de son système d’alarme anti-intrusion ? Voici un guide complet.

Devis gratuits d’entretien d’alarme

Choisir son contrat d’alarme anti-intrusion selon le type de service fourni

Lorsque vous choisissez votre contrat de maintenance, voyez en premier quel type de maintenance offre l’entreprise. Est-ce uniquement à titre préventif, correctif ou autre ?

Le contrat de maintenance préventive

De par son nom, le contrat préventif évite toutes les pannes et dysfonctionnements que peut avoir une alarme. Pour ce faire, le professionnel vérifie annuellement tous les éléments qui composent votre alarme et change les pièces défectueuses. Ce contrat vise l’optimisation de la durée de vie de votre système d’alarme.

Le contrat de maintenance curative

En ce qui concerne la maintenance corrective, elle vous assure une prise en charge totale dans le cas où votre système anti-intrusion viendrait à tomber en panne. Pour le remettre en état, le professionnel se charge de remplacer de façon provisoire ou définitive les pièces défectueuses.

L’auto vérification par un professionnel

C’est l’étape principale de la maintenance d’une alarme. En effet, elle consiste à faire venir le professionnel et à faire déclencher l’alarme. De cette façon, vous pourriez vérifier si tout fonctionne comme il se doit et que les caméras de sécurité enregistrent normalement.

Obtenez plusieurs devis gratuits d’entretien d’alarme

La fréquence de maintenance et le délai d’intervention

Comme chaque prestataire dispose de son propre contrat de maintenance, il est plus conseillé de vous renseigner sur la fréquence de maintenance. Si certains organismes ne procèdent uniquement qu’à une vérification annuelle, d’autres vous proposent de vérifier le bon fonctionnement de votre alarme à titre trimestriel. Ainsi, avant de vous engager, demandez-vous quel contrat optimise votre matériel ainsi que son fonctionnement.

En outre, qu’en est-il des pièces à remplacer ? En effet, en cas de pièces défectueuses qui nécessitent un changement, seront-elles facturées à part ou sont-elles incluses dans le contrat de maintenance ? Et non pas des moindres, qu’en est il du délai d’intervention ? Est-ce que les professionnels réagissent vite et interviennent dans les plus brefs délais ou devez-vous attendre pour être pris en charge ?

100 % gratuit : devis d’entretien d’alarme

Le budget et la fiabilité, des critères à ne pas négliger

Pour être sûr que le contrat de maintenance vous convienne, vérifiez sa fiabilité. Pour ce faire, il vous suffit de parcourir la toile en demandant les avis de ceux qui ont déjà eu recours à ce service. De cette façon, vous éviteriez les sociétés malhonnêtes qui n’accomplissent pas leurs tâches. En outre, qu’en est-il du coût de la maintenance ? Pour ne pas vous faire arnaquer, comparez les différents tarifs sur internet et cherchez les meilleures occasions.

Pour vous alléger, renseignez-vous sur la méthode de paiement. Pouvez-vous alterner et effectuer le paiement en plusieurs fois ? Privilégiez ceux où vous pouvez régler en plusieurs tranches. Aussi, définissez si le prix est convenable ou non, et ce, en fonction du type de prestation inclus. S’agit-il d’une simple maintenance préventive ou curative ? Tenez aussi compte du lieu d’implantation des intervenants par rapport à votre domicile. En bref, ces critères vous permettront de choisir au mieux votre contrat maintenance alarme.

Alarme : le bon moment pour sa maintenance

Tout comme la chaudière, une alarme doit faire l’objet d’un entretien régulier. La maintenance d’une alarme intrusion doit être effectuée par une entreprise d’alarme spécialisée. Le technicien en système de sécurité commencera par un nettoyage complet du matériel avant de passer en revue tous les réglages nécessaires. L’entretien d’une alarme est recommandé tous les deux ans pour un fonctionnement optimal et pérenne.

Demandez gratuitement des devis d’entretien d’alarme

Quand faut-il procéder à la maintenance d’une alarme ?

Si équiper sa maison d’une alarme et d’une caméra de vidéosurveillance est devenu monnaie courante, les utilisateurs ont parfois tendance à oublier d’entretenir leur matériel. Ce qui réduit considérablement l’efficacité du système d’alarme et augmente les risques de cambriolage. Or, la maintenance de votre alarme est un enjeu majeur pour garantir la sécurité de votre maison ou de votre local. L’entretien a pour objectif de préserver ou de rétablir le fonctionnement de votre alarme pour qu’elle puisse remplir correctement sa fonction.

Tous les installateurs professionnels de système d’alarme d’intrusion recommandent une maintenance tous les deux ans pour garantir la pérennité de votre équipement. Et ce, aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers. Si votre alarme date de plus de cinq ans, il peut être indispensable de remplacer votre matériel par un modèle bénéficiant des dernières technologies de sécurité. Pour rapprocher les visites d’entretien et les tests techniques, une fréquence biannuelle peut s’avérer alors avisée.

Devis gratuits d’entretien d’alarme

En quoi consiste la maintenance d’une alarme ?

La maintenance d’une alarme va bien au-delà d’un simple nettoyage du dispositif. Elle passe par plusieurs étapes.

La maintenance préventive

La maintenance préventive est très courante dans les zones à risque élevé. En effet, elle permet d’éviter tout risque de défaillance. La maintenance préventive a donc pour but de prolonger la durée de vie de votre matériel afin qu’il puisse assurer votre sécurité ainsi que celle de vos biens. Cette maintenance est composée de plusieurs étapes, à savoir :

  • Vérifier le fonctionnement de tous les éléments du système,
  • Reprendre les réglages,
  • Réaliser un nettoyage, notamment pour la vidéosurveillance,
  • Mettre à jour les logiciels,
  • Tester et remplacer les équipements de secours.

La maintenance corrective

Si votre alarme est défectueuse, la maintenance corrective permet de vérifier la cause de ce dysfonctionnement et de le réparer. Celle-ci permet temporairement de remettre le matériel en marche pour reprendre sa fonction. Cela pour trouver une solution qui répondra à vos besoins. En cas de panne, le signalement peut se faire de différentes manières :

  • L’opérateur remarque un problème et le remonte.
  • Pendant une intervention de routine,
  • De manière automatique grâce à une fonctionnalité « Heartbeat ».

L’auto-vérification

C’est l’étape principale de la maintenance d’une alarme intrusion. Pour éviter toute faille dans votre système d’alarme, il est primordial de la tester de façon régulière. Cette auto-vérification vous permettra d’être sûr que le moment venu, les caméras enregistrent et la sirène sonne bien. Dans ce cas, vous pouvez faire vous-même une maintenance de premier niveau. Ce faisant, vous devez déclencher volontairement votre alarme. Puis, vérifiez si la sirène est bien déclenchée, si la centrale délivre le message et autres. Testez également le déclenchement au niveau de plusieurs capteurs.

Recevez plusieurs devis gratuits d’entretien d’alarme

Pourquoi faire appel à un professionnel en maintenance d’alarme ?

Pour garantir une bonne maintenance suivant les règles de l’art, il est conseillé de solliciter l’aide d’un professionnel. Ce dernier va ensuite vous proposer un contrat de maintenance annuelle selon le domaine spécifique de votre système d’alarme. Avec ce genre de contrat, vous serez certain de ne jamais oublier la maintenance de votre dispositif de sécurité. Vous bénéficierez également de conseils avisés de la part d’un professionnel expérimenté.

En outre, le contrat de maintenance assurera le bon fonctionnement de votre système, quel qu’il soit, puisque chaque type d’alarme est soumis à un contrat précis. Et le contrat est régenté et contrôlé par les compagnies d’assurance. Enfin, le professionnel s’engage à vous informer, au travers de votre contrat, de toutes les nouveautés et évolutions en termes de sécurité d’alarme et de réglementation.

Installation d'alarme : comment le choisir ?

Un dispositif d’alarme de sécurité semble être incontournable au vu du contexte actuel. Nombre de tentatives d’intrusion en hausse, vol à l’étalage au sein des magasins sont toutes des raisons qui justifient l’installation d’une alarme. Assez complexe, la pose de cet appareil doit impérativement être effectuée par un professionnel compétent afin de fonctionner comme il se doit. Mais avec le nombre de personnes qui se disent être qualifiées, il peut être difficile de trouver celui qui vous correspond. Comment reconnaître un artisan qualifié et sur quels critères choisir son installateur d’alarme anti-intrusion ?

Demandez vos devis gratuits d’installation d’alarme

L’importance de faire appel à un installateur d’alarme

Sur le marché, il existe deux types d’alarmes : celles qui sont reliées à un fil et celles qui n’en nécessitent pas pour fonctionner. Si les premières sont assez faciles à poser, se passer d’un installateur alarme maison est une erreur. Concernant le deuxième type d’alarme, il est beaucoup plus difficile à installer, car non seulement, cela nécessite de solides connaissances en bricolage, mais aussi en électronique.

Pour les deux types d’alarmes, faire appel à un installateur alarme maison compétent ou une société alarme maison qualifiée est incontournable. Non seulement, ce dernier vous garantit un travail de bonne qualité, mais vous assure aussi un bon fonctionnement. Outre cela, son intervention est nécessaire, car il vous guide tout au long de votre projet. Il vous conseille en amont et saura vous indiquer le meilleur emplacement du boîtier central. Ce paramètre d’emplacement stratégique est primordial afin que l’alarme ne se déclenche pas inopinément.

Devis 100 % gratuits d’installation d’alarme

La conformité : le premier critère à prendre en compte pour choisir son installateur

S’il y a un élément majeur à considérer pour le choix de son installateur d’alarme maison, c’est la conformité. Ainsi, exigez de votre installateur ses certificats de conformité avant de vous lancer dans la pose. Notons que les formules d’achat avec pose proposée par certaines entreprises sont à proscrire, car les artisans ne disposent pas des connaissances spécifiques nécessaires. C’est pourquoi il faut vérifier les certificats suivants avant de vous lancer dans les travaux :

  • La norme NFA2P qui atteste de la qualité des produits à installer,
  • La norme APSAD qui atteste de la qualité de service qu’il va octroyer,
  • L’agrément « Radio assurance » qui atteste de ses compétences pour la pose des alarmes sans fils.

Mise à part la présentation de ces certificats de mise en conformité, vérifiez aussi qu’il fait partie de l’Association Nationale des Métiers de la Sécurité ou ADMS. Cette intégration garantit la bonne pratique des services proposés.

Comparez plusieurs devis gratuits d’installation d’alarme

Quels sont les autres critères pour le choix de son installateur ?

Bien que les certificats de mise en conformité soient les éléments indispensables à prendre en compte, ne négligez pas les paramètres ci-après.

L’expérience, un critère qui justifie sa compétence

Lorsque vous serez en quête d’un installeur, tenez à connaître la durée de son expérience. Plus il en accumule, mieux c’est. Un artisan ou une entreprise qui possède à son actif des années d’expérience dispose de la maîtrise de tous les systèmes d’alarme qui existent.

La qualité du conseil, un élément à ne pas négliger

Avant de vous fixer, il est impératif de discuter avec plusieurs installeurs. Cela permet d’en connaître beaucoup plus sur les conseils qu’il vous donne. Demandez un peu plus sur la manière dont il compte s’y prendre ainsi que les éventuels emplacements. Interrogez-le afin qu’il justifie son choix.

Le prix, un paramètre important pour bien faire son choix

Mis à part ces autres critères, la demande de devis peut vous aider à trouver la bonne entreprise alarme. Fuyez les devis qui sont explicites et exorbitants. Il en est de même pour les prix bas qui ne garantissent pas la bonne exécution de la pose.

Est-ce possible de réparer son alarme soi-même ?

De tous les systèmes d’équipements présents pour assurer la sécurité des ménages, l’alarme maison est la plus adéquate. Qu’elle soit à titre dissuasif ou pour prévenir les autorités en cas de tentative d’intrusion, l’alarme maison est amenée à fonctionner sans interruption. Ce qui ne la met pas à l’abri des pannes. Dans ces cas-là, est-il nécessaire de faire appel à un dépanneur alerte maison ou pouvez-vous résoudre vous-même le problème ?

Recevez gratuitement des devis de réparation d’alarme

Comment reconnaître que votre alarme est en panne ?

Avant tout, il est bon de savoir que les alarmes maison existent en plusieurs catégories. Il y a celles qui ne font que détecter les mouvements et qui, par la suite, émettent une alarme. Il y a celles avec des fonctionnalités élevées capables de décourager les intrus et de prévenir les autorités ainsi que les propriétaires si ces derniers sont absents. C’est donc ainsi qu’une alarme normale fonctionne.

Ainsi, dès que cette dernière se mettra à émettre des bips sans raison, il est conseillé de penser à la réparer, et ce, qu’il s’agisse des bips émanant du clavier ou lorsque l’alarme enverra de fausses alertes. Composé de plusieurs éléments, à savoir la centrale d’alarme, le détecteur de mouvement ainsi que d’ouverture, de télécommande et de sirène, il peut être plus judicieux de faire appel à un réparateur alarme maison. Au vu de ces paramètres, dépanner soi-même son alarme est déconseillé.

Vos devis gratuits de réparation d’alarme

Pourquoi faire appel à un professionnel pour réparer son alarme maison ?

Court-circuit, câble sélectionné, piles endommagées, il existe autant de sources qui peuvent causer le dysfonctionnement d’une alarme maison. Contrairement à son installation, le dépannage alarme maison nécessite l’intervention d’un professionnel. Effectivement, à moins de disposer des compétences et connaissances particulières en électricité, le réparer soi-même nécessite plusieurs étapes, à commencer par l’identification de la panne.

Toutefois, recourir aux services d’un professionnel reste la meilleure alternative, car il détient les compétences nécessaires pour ce faire. En plus de résoudre le problème lié au dysfonctionnement de votre alarme maison, ce dernier garantit également un travail bien fait et de qualité. Bien que vous soyez tenté de réaliser des économies en effectuant vous-même votre dépannage, les risques lies à un mauvais raccordement ne sont pas à épargner.

Exigez plusieurs devis gratuits de réparation d’alarme

Que faut-il savoir d’autre avant de dépanner son alarme ?

Un dépannage alarme maison est assez délicat. Il est donc impératif de prendre certains critères avant de s’exécuter.

Comparer les prix avant de dépanner son alarme maison

Bien que réparer son alarme maison peut être urgent, il est toujours conseillé de comparer les différents devis. Pour ce faire, ayez recours aux comparateurs en ligne. C’est gratuit, simple et fiable. De plus, cela vous permettra de trouver le meilleur dépanneur ou de trouver l’artisan le plus proche de chez vous tout en évitant les plus malhonnêtes.

Prendre en compte les critères qui influent sur le prix

En général, les critères faisant varier le coût d’un dépannage alarme maison sont la marque, le type de panne ainsi que le modèle : filaire ou sans fil, connecté ou non. Il faut savoir que plus le professionnel passe du temps à réparer votre alarme, plus le budget alloué sera élevé. En outre, réparer un modèle sans fil sera moins onéreux que celui muni d’une alimentation électrique.

Quel prix pour réparer une alarme maison ?

Selon l’ampleur de la panne ainsi que le nombre d’alarmes défaillantes, il faut compter entre une centaine à des milliers d’euros. À cela s’ajoute le coût de la main-d’œuvre, c’est-à-dire environ 50 € l’heure. Toutefois, le coût de la réparation est généralement compris entre 300 à 500 €.

Conseils pour réussir l'installation d'une alarme soi-même

Vous pouvez vous passer d’un professionnel pour poser une alarme. Que vous soyez un bricoleur aguerri ou non, il est possible de procéder à l’installation d’une alarme de maison soi-même. Il vous suffit de savoir comment installer une alarme. Actuellement, les systèmes d’alarme sont faciles à poser. Mais il faut avoir quelques connaissances en électricité pour installer une alarme de maison soi-même.

Gratuit : devis d’installation d’alarme

Où placer l’alarme de maison ?

Avant de savoir l’emplacement exact de votre alarme, il convient d’abord de connaître ses différents composants. En général, une alarme de maison est composée des éléments suivants :

  • Une centrale,
  • Un détecteur de mouvement,
  • Un détecteur d’ouverture,
  • Une sirène,
  • Une télécommande.

Il est, certes, essentiel de savoir l’emplacement exact et idéal de ces différents composants du système d’alarme. Si vous avez des doutes, vous pouvez toujours demander conseil auprès d’un professionnel. Il vous fournira quelques indications utiles. Une fois l’emplacement déterminé, vous devez aussi faire très attention au niveau du paramétrage du dispositif. En effet, vous devez vous assurer que l’alarme ne se déclenche pas à chaque mouvement involontaire. Le paramétrage doit également être conforme aux normes de sécurité. Sinon, découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur le dépannage d’une alarme maison.

Obtenez plusieurs devis gratuits d’installation d’alarme

Emplacement des différents composants du système d’alarme

Chaque élément de l’alarme est posé à un endroit spécifique.

La centrale d’alarme

La centrale doit être installée de préférence au centre de la maison, notamment pour une alarme sans fil. Cela permettra de favoriser la répartition de la portée du signal radio par rapport aux différents émetteurs. De plus, la centrale est dotée d’une sirène intérieure et la diffusion du signal sonore sera optimisée. Veillez aussi à la placer à proximité d’une prise téléphonique pour y intégrer un transmetteur téléphonique qui vous avertira en cas d’alarme. Si vous vous retrouvez en dégroupage total, le transmetteur se connectera à votre Box internet.

Les détecteurs d’ouverture et les détecteurs volumétriques infrarouges

Les détecteurs volumétriques infrarouges peuvent couvrir une vaste zone allant jusqu’à 15 mètres pour un angle de 90°. Il vous permettra de sécuriser l’ensemble de la salle de séjour, la zone d’entrée ainsi que l’accès aux chambres. Si vous avez un animal domestique, vous devez opter pour un détecteur volumétrique intégrant une fonction d’immunité aux animaux. Il convient aussi de poser un détecteur volumétrique dans le garage pour protéger l’accès arrière. Quant aux détecteurs d’ouverture, ils doivent être installés sur la fenêtre pour garantir une protection périmétrique en cas d’effraction par les ouvertures.

La sirène extérieure

Celle-ci devra être installée sur la façade avant. En effet, il est essentiel que la sirène extérieure soit repérable depuis la rue. C’est le meilleur moyen de dissuader d’éventuels cambrioleurs qui évitent généralement les maisons sécurisées. De plus, la puissance sonore de celle-ci, combinée à la sirène intérieure de la centrale, a de quoi troubler les cambrioleurs, les obligeant à quitter immédiatement la propriété.

Réclamez des devis gratuits d’installation d’alarme

Les étapes d’installation d’un système d’alarme

Commencez par installer le premier détecteur d’ouverture sur votre porte. Celui-ci possède deux parties magnétiques, dont la bande magnétique et le transmetteur. Quand ces deux éléments sont séparés, le transmetteur se met à clignoter 5 fois. Une fois l’ensemble connecté, il enverra les informations à la centrale pour déclencher l’alarme. Maintenant, posez le détecteur sur la partie la plus haute de la porte. Quand la porte se ferme, le détecteur et le transmetteur doivent être bien symétriques et collés. Vous n’aurez pas besoin d’une perceuse pour l’installer, une colle forte peut suffire à le coller au mur. Ensuite, passez à l’installation du deuxième détecteur sur la fenêtre la plus sujette aux effractions.

Poursuivez avec l’installation du détecteur de mouvement. Vous devez vous munir d’une échelle pour atteindre les coins de vos pièces. En général, celui-ci doit être posé sur le plafond. Puis, installez la sirène d’alarme. Enfin, effectuez les branchements de la centrale pour la connecter à votre téléphone et à votre box internet. Branchez-la à une prise et quand l’écran s’allume, n’y touchez plus.

Quel prix pour le dépannage d'une alarme ?

Avant de procéder au dépannage d’alarme de maison, vous devez identifier la source de la panne. Sachez que le prix de dépannage d’alarme peut varier selon la situation. Cette opération peut être complexe, c’est pourquoi il est conseillé de faire appel à un installateur d’alarme. Certes, un réparateur d’alarme maison sera en mesure de régler le problème en bonne et due forme.

Obtenez plusieurs devis de dépannage d’alarme

L’importance de faire appel à un réparateur d’alarme de maison

Tenter vous-même de réparer votre système d’alarme maison peut conduire à toutes sortes de difficultés ou d’erreurs d’installation. Le mieux serait de solliciter les services d’un professionnel dans le domaine. Bien sûr, ce choix amène souvent à faire des comparaisons sur les différents prix pratiqués par les entreprises réparatrices. Pour cela, il est conseillé de demander plusieurs devis avant le dépannage. Cela vous permettra de bénéficier des meilleures offres et de connaître à l’avance le budget à prévoir pour la réparation de votre système de sécurité. Comparer les devis vous permettra également de vous protéger des réparateurs malhonnêtes.

De plus, si vous demandez un devis auprès de plusieurs artisans, vous pourrez :

  • Bénéficier d’une remise à neuf de votre alarme sans engagement,
  • Connaître un prix de dépannage totalement précis pour votre centrale d’alarme,
  • Profiter des meilleures offres de votre région,
  • Consulter différents dépanneurs permettant de croiser les diagnostics et être sûr du type de réparation à réaliser.

En général, demander un devis auprès d’un professionnel se fait gratuitement et ne vous engage en rien.

Recevez gratuitement des devis de dépannage d’alarme

Facteurs influençant le prix de dépannage d’alarme

Si vous décidez de faire intervenir un artisan pour réparer votre alarme, vous devez savoir que plusieurs facteurs peuvent faire varier le prix de dépannage. C’est une raison de plus de comparer les offres proposées.

Le modèle d’alarme

Le budget nécessaire pour dépanner un système d’alarme dépend entre autres du modèle de ce dernier. Généralement, il existe deux modèles d’alarme maison, notamment l’alarme filaire et l’alarme sans fil. Sachez avant tout que le coût de dépannage d’alarme est plus ou moins élevé. En effet, la réparation d’une alarme filaire est, par exemple, plus complexe qu’une alarme sans fil. Le dépannage d’une alarme maison sans fil peut juste nécessiter le remplacement d’une pièce défaillante.

Le type de panne

Le prix de réparation d’une alarme varie, en outre, selon la source de la panne. Souvent, l’artisan parvient à résoudre la défaillance en seulement moins d’une heure. Dans d’autres situations, la réparation implique le remplacement de certaines pièces de l’alarme. Dans ce cas de figure, vous réglez le prix de réparation et le prix de la pièce de rechange.

La marque de l’alarme

Certaines marques d’alarme de maison présentent des garanties constructeurs pouvant s’étendre jusqu’à plus de 5 ans. Choisir ainsi un système d’alarme de qualité au départ vous épargnera les frais de réparation en cas de panne. Toutefois, vous devez savoir que plus l’alarme est onéreuse, plus le prix de réparation est élevé lorsque la garantie constructeur est expirée ou si elle ne fonctionne plus. À cet effet, vous devez intégrer le coût de la main-d’œuvre pour le dépannage de l’alarme maison. Évidemment, chaque artisan propose des prix différents, d’où l’intérêt de demander plusieurs devis et de les comparer.

Devis 100 % gratuit de dépannage d’alarme

Prix de dépannage d’une alarme maison

Le tableau ci-dessous vous montre un prix indicatif de réparation d’alarme maison :

DésignationPrix
Installation alarme filaireEntre 105 euros et 1 500 euros
Installation alarme sans filEntre 200 euros et 300 euros
Tarif horaire d’un réparateur d’alarme maisonEnviron 50 euros
Remplacement d’alarme maisonEntre 1 500 euros et 2 000 euros
Dépannage d’alarme maisonEntre 300 euros et 500 euros

Le prix de dépannage d’un système d’alarme peut aller de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers d’euros selon l’ampleur de la panne.

Tout savoir sur l'entretien d'une alarme

La maintenance d’une alarme peut être soit préventive, soit corrective. Dans les deux cas, le but est d’assurer le bon fonctionnement de votre système de sécurité et de prolonger sa durée de vie. Pour cela, vous devez faire appel à un technicien en alarme pour vérifier l’état de votre installation. Il est conseillé d’effectuer l’entretien d’une alarme au moins une fois par an.

Demandez plusieurs devis d’entretien d’alarme

Pourquoi entretenir son alarme ?

Pour garantir un fonctionnement optimal et une pérennité de son système de sécurité, il est fortement conseillé de réaliser une maintenance de l’ensemble de l’installation. Un entretien par an est le minimum requis pour éviter les mauvaises surprises ou les éventuels dysfonctionnements. En effet, n’importe quel système d’alarme peut rencontrer des problèmes d’usure que cela soit une alarme anti-incendie, alarme anti-intrusion, une vidéosurveillance ou autres. Parfois, de simples piles défectueuses ou un câblage mal branché peuvent suffire à compromettre votre système d’alarme. La maintenance est donc nécessaire pour permettre à votre alarme de remplir correctement sa mission et sa fonction.

En général, la maintenance d’une alarme consiste à :

  • Vérifier le fonctionnement de tous les éléments du système,
  • Vérifier le réglage,
  • Assurer le nettoyage,
  • Mettre à jour les logiciels pour apporter des fonctionnalités supplémentaires,
  • Contrôler la programmation,
  • Tester et remplacer les équipements de secours comme les batteries ou les piles.

Ces opérations permettent de vous assurer que votre alarme sera opérationnelle lorsque vous en aurez besoin. Bien sûr, il est conseillé de faire appel à un installateur d’alarme de maison pour réaliser la maintenance de votre système.

Gratuit et sans engagement : devis d’entretien d’alarme

Maintenance d’une alarme : les étapes à suivre

Un bon entretien de l’alarme passe par différentes étapes. Ces dernières permettent non seulement d’entretenir, mais aussi de réparer votre alarme.

1- Vérifier l’état des piles

Le dysfonctionnement d’une alarme peut provenir de piles trop faibles. Dans ce cas, la centrale ainsi que les périphériques vous informent par l’intermédiaire d’un voyant clignotant. Il arrive que l’appareil émette des bips lors de l’activation de l’alarme. Mais avant de changer vos piles, vous devez mettre la centrale en mode « configuration ».

2- Faire des tests régulièrement

Lors de cette étape, vous devez tester la centrale et chaque périphérique de manière indépendante. Pour ce faire, vous devez :

  • Activer le mode « maintenance » sur la centrale.
  • Appuyer sur le bouton de test de chaque périphérique, l’un après l’autre. Chacun de ces composants produira un bip s’il est en bon état.
  • Simuler une intrusion pour vous assurer que le système d’alarme se déclenche correctement.

Dans le cas où l’un des périphériques ne réagit pas aux tests, veillez à ce que les piles soient bien chargées ; ou le cas échéant, il faut remplacer le périphérique défectueux.

3- Réaliser une maintenance complète après une effraction

Si vous avez été victime d’une infraction, il est indispensable de vérifier si l’un de vos équipements est défectueux ou s’il a été endommagé lors de l’intrusion. Réalisez la même série de tests que pour un diagnostic courant. Cela veille au fonctionnement de chaque élément. Ensuite, changez les codes d’accès par mesure de sécurité.

Recevez des devis gratuits d’entretien d’alarme

Pourquoi faire appel à un professionnel pour la maintenance d’une alarme ?

Pour une bonne maintenance dans les règles de l’art, il est conseillé de recourir à un professionnel. Ce dernier va ensuite proposer un contrat de maintenance annuelle en fonction des spécificités du système d’alarme. Avec ce genre de contrat, vous serez assuré d’avoir des garanties d’un service clientèle et d’un service après-vente. De même, vous aurez des conseils avisés de professionnels avertis.

Le technicien s’engagera à vous informer, grâce au contrat, des nouveautés ainsi que des évolutions en termes de sécurité d’alarme ou de normes. Le professionnel en système d’alarme va réaliser un diagnostic complet en considérant vos habitudes et vos besoins. Ainsi, il pourra alors vous conseiller sur la manipulation et la fréquence du système d’alarme.

Coût d'un installateur d'alarme

Se sentir en sécurité dans sa maison est un luxe indispensable. Pour cela, il existe de nombreux systèmes d’alarme et les installateurs d’alarme maison sont tout aussi nombreux. Il est donc conseillé de comparer les tarifs des différents poseurs d’alarme pour accéder aux meilleurs prix. Même si la plupart des installateurs d’alarme professionnels facturent à l’heure, certains proposent un forfait selon le type de dispositif à installer.

Exigez vos devis gratuits d’installation d’alarme

Installateur d’alarme : les critères à prendre en compte

Le prix de pose d’un système d’alarme de maison varie en fonction de nombreux critères. Avant tout, l’installation dépend du type d’alarme choisi, c’est-à-dire avec ou sans fil, ainsi que de la surface de la maison. D’une manière générale, un système sans fil est plus simple et plus rapide à poser, ce qui influence les coûts de main-d’œuvre. Tandis que le modèle câblé requiert plus de temps d’installation.

Ensuite, le tarif dépend du système choisi, notamment un système d’alarme par pièce ou en kit. La pose de caméras de surveillance ou de détecteurs supplémentaires, par exemple, a une influence considérable sur le coût de l’installation de l’alarme. D’autant plus que certains modèles demandent un abonnement auprès d’une entreprise installateur de télésurveillance dont il faut bien ajouter le coût.

Par ailleurs, le prix de pose d’une alarme de maison par un installateur professionnel varie aussi en fonction de la surface de la maison ou du modèle, à fil ou sans fil. Il faut donc compter entre 40 et 60 euros de l’heure pour l’intervention d’un professionnel. Ceci est, bien sûr, différent selon la complexité du système d’alarme à installer.

Comparez gratuitement des devis d’installation d’alarme

Coût du poseur d’alarme selon le type de dispositif

Le choix de votre système d’alarme va dépendre de votre besoin en sécurité ainsi que de votre budget.

Système d’alarme câblé ou sans-fil

Les modèles câblés sont équipés de capteurs filaires installés dans les murs aux différents points d’entrée ainsi que dans toute la maison. Ces capteurs sont directement liés à une centrale de commande. Quant aux modèles sans fil, ils utilisent des capteurs sans câble qui transmettent des signaux au panneau de commande. Le système sans fil est facile à installer, ce qui le rend moins coûteux. Par contre, celui-ci nécessite un changement régulier de piles.

Système d’alarme avec ou sans surveillance

Quand le système d’alarme est branché à un système de surveillance externe, une intrusion déclenche la transmission d’un signal à une centrale de surveillance. Celui-ci enverra un personnel à votre maison pour la vérification de la réalité de l’effraction.

Le modèle sans surveillance, quant à lui, repose sur le retentissement sonore d’une alarme visuelle et/ou sonore qui va alerter le voisinage. Ce dernier se chargera ensuite d’appeler la police si vous êtes absent ou si l’intrus tente de s’enfuir. Si des frais par mois s’appliquent pour un système avec surveillance intégré, vous serez bénéficiaire d’une prise en charge rapide en cas d’intrusion.

Système d’alarme avec éléments supplémentaires

Le nombre et la technicité des éléments du système d’alarme auront un impact sur le prix d’installation. En effet, les systèmes d’alarme résidentiels peuvent inclure des :

  • Claviers alphanumériques,
  • Centrales de commande,
  • Modules de transmission,
  • Capteurs de chocs,
  • Capteurs photo ou vidéo,
  • Enregistreurs,
  • Télécommandes,
  • Sirènes.

Le coût de pose varie aussi en fonction de la qualité et de la complexité de ces éléments, et ce, qu’ils soient avec ou sans fil.

100 % gratuit : devis d’installation d’alarme

Estimation du prix d’un installateur d’alarme de maison

Découvrez dans le tableau ci-après une estimation du prix d’un installateur en fonction du modèle d’alarme à poser :

Type d’alarmePrix minimumPrix moyenPrix maximum
Alarme sans fil100 euros800 euros1 500 euros
Alarme câblée100 euros700 euros1 300 euros
Système de vidéosurveillance80 euros1 000 euros3 000 euros
Système de télésurveillance (forfait par mois) 

20 euros

 

85 euros

 

150 euros

Comme il a été mentionné plus haut, l’installateur d’alarme facture la plupart du temps à l’heure, mais certains proposent des forfaits selon le modèle à installer. À vous donc de choisir le mode de paiement qui vous convient afin de choisir le professionnel.

Installation d'une caméra de surveillance

Pour faire face à la recrudescence de cambriolages, vous avez choisi d’équiper votre maison de caméras de surveillance. Mais avant de vous lancer dans l’achat, savez-vous ce que dit la loi sur l’installation des caméras de surveillance ? Où installer les caméras ? Pouvez-vous vous occuper de leur installation ? Cet article vous donnera plus d’informations sur les caméras de surveillance.

Installation de caméra de surveillance : que dit la loi ?

La vue des caméras de surveillance peut dissuader un malfaiteur, et les enregistrements via ces appareils permettent d’élucider des faits de vandalisme ou de vol. Vous pouvez protéger votre appartement ou votre maison avec une caméra de surveillance, mais vous devez faire attention à la réglementation en vigueur lors de l’installation.

En effet, la caméra peut filmer votre chemin d’accès privé, votre jardin et l’intérieur de votre maison, mais vous n’avez pas le droit de filmer la rue ni les maisons de vos voisins. Un pictogramme réglementaire doit également être apposé à l’entrée d’un lieu surveillé pour informer les visiteurs qu’ils sont filmés.

Vous devez déclarer les caméras aux services de police à leur installation, et lors des modifications ultérieures, comme l’ajout d’une caméra supplémentaire par exemple.

Par ailleurs, vous devez tenir un registre écrit des activités des caméras. Ce registre doit être soumis à l’Autorité de protection des données et aux services de police sur simple demande.

Si les caméras ne filment que l’intérieur de votre maison, vous n’avez pas de registre à tenir ni de déclaration à faire. Toutefois, vous devez mentionner dans le contrat de travail de vos employés qu’une caméra est installée chez vous.

Pose de caméra de surveillance

Vous pouvez vous-même installer la ou les caméras de surveillance chez vous. Pour cela, vous devez d’abord étudier leurs lieux d’emplacement.

Où installer les caméras de surveillance ?

Pour la hauteur, une caméra de surveillance doit être suffisamment haute pour que les visiteurs ne puissent l’atteindre, et suffisamment basse pour pouvoir visualiser leurs visages. Faites en sorte qu’elle ne soit pas facilement visible.

Fixez la caméra pour filmer les endroits stratégiques, par exemple votre allée principale, l’accès à votre porte ou à votre garage.

L’orientation de la caméra doit être sous la ligne d’horizon pour éviter l’éblouissement par le soleil. Vous pouvez fixer la caméra sur un support amovible pour changer facilement son orientation.

Comment installer une caméra de surveillance sans fil ?

La caméra sans fil a des atouts indéniables :

  • Son utilisation n’abîme pas les murs.
  • Son installation est facile.
  • Il est plus facile d’ajouter des caméras ultérieurement.

Le nombre de caméras à installer dépend de la capacité de votre centrale d’alarme. Normalement, si le dispositif est de qualité, la communication entre la centrale d’alarme et la caméra se fera sans souci, même si un mur les sépare. Toutefois, il est possible de recourir à des relais.

Positionnez les caméras dans les endroits à surveiller. Installez ensuite le logiciel fourni avec la caméra sur votre ordinateur. Faites un test avant de fixer définitivement les caméras.

Comment installer la caméra de surveillance filaire ?

Il est plus délicat d’installer une caméra de surveillance filaire. D’ailleurs, son installation peut nécessiter des travaux d’aménagement intérieur. Voici les étapes à suivre pour des caméras en réseau :

  • Reliez l’adaptateur réseau à une prise d’électricité.
  • Raccordez les caméras à l’adaptateur.
  • Branchez les caméras à des prises électriques.
  • Fixez les caméras après avoir réalisé des tests.

Quelle caméra de surveillance choisir ?

Il existe, sur le marché, plusieurs modèles de caméra avec des prix et des fonctionnalités différents. Votre choix dépendra de vos besoins et de la façon dont vous allez utiliser la caméra. Toutefois, prenez en compte les éléments suivants lors de votre achat :

  • La qualité des images fournies par la caméra,
  • Son système de détection,
  • L’enregistrement des images,
  • La simplicité d’utilisation de la caméra.

Afin de définir la caméra qu’il vous faut, le mieux est de contacter un professionnel qui pourra même réaliser l’installation du dispositif et s’assurer de son fonctionnement.

L’installation d’un détecteur de fumée dans une maison permet de réduire le risque de dommages corporels ou matériels suite à un incendie. Depuis la loi Morange, chaque habitation doit être équipée d’au moins un détecteur de fumée pour réduire le nombre de décès dus à un incendie ou à l’inhalation de fumée. Est-il possible d’installer un détecteur de fumée vertical ?

Détecteur de fumée vertical : est-ce efficace ?

Un détecteur de fumée permet de sauver des vies. Mais il est inefficace s’il n’est pas installé correctement. Comment poser un détecteur de fumée ?

Comment installer un détecteur de fumée ?

Un détecteur de fumée doit être bien placé pour mieux assurer son rôle. Il doit aussi être fixé solidement. La plupart des modèles sur le marché sont livrés avec des vis, et ces modèles sont préconisés par la norme NF EN 14604. Ainsi, bien que la fixation d’un détecteur de fumée avec des vis ne soit pas obligatoire, cela est conseillé pour garantir la solidité du dispositif.

Avant de fixer un détecteur de fumée :

  • Vérifiez d’abord que le support, plafond ou mur, peut être troué avec une perceuse.
  • Repérez l’endroit où vous allez placer le dispositif.
  • Faites des trous en vous servant des repères du socle.
  • Placez ensuite les chevilles.
  • Fixez le tout avec les vis.

Pour les supports qui contiennent de l’amiante, il est conseillé d’utiliser un adhésif spécial au lieu des vis.

Installation du détecteur de fumée au mur ou au plafond

Quand un incendie se déclare, il provoque des fumées qui vont se concentrer au plafond de votre maison. C’est pour cette raison, donc pour détecter rapidement les fumées, que vous devez installer l’appareil sur votre plafond. Respectez une distance de 30 cm entre le mur et le détecteur pour que ce dernier soit le plus efficace possible.

Si vraiment vous ne pouvez pas installer le dispositif au plafond, et si le modèle le permet, sa fixation sur une paroi verticale est acceptable. Pour cela, faites qu’il y ait une distance de 20 cm entre le plafond et le détecteur.

Terminez toujours l’installation par un test en vérifiant que l’alarme s’entend dans toute la maison.

Détecteur de fumer sur un mur : dans quels endroits le placer ?

La loi vous oblige à équiper votre maison d’au moins un détecteur de fumée. Ainsi, vous êtes libre d’installer autant de détecteurs qu’il plaira dans votre habitation. Si vous avez une maison à étages, le mieux est de doter chaque étage d’au moins un détecteur, dans chaque couloir qui mène aux chambres. Pour une protection optimale, outre le dispositif dans le couloir, ajoutez-en dans chaque chambre. Si vous prévoyez d’utiliser plusieurs détecteurs à la fois, l’idéal est qu’ils soient interconnectés.

Dans tous les cas, évitez d’installer le dispositif dans les endroits suivants :

  • Pièce poussiéreuse ou humide,
  • Pièce dans laquelle il fait moins de 4 °C ou plus de 40 °C,
  • Endroit difficile d’accès qui ne facilite pas le test du dispositif, son entretien et le changement de sa pile.

Détecteur de fumée au mur : comment choisir votre dispositif ?

Pour une protection optimale, il ne suffit pas de placer le détecteur au bon endroit. Ainsi, vous devez aussi veiller à la qualité de l’appareil. Ne choisissez qu’un détecteur de fumée marqué CE NF EN 14604. En effet, ce marquage, visible sur l’étiquette du dispositif, garantit sa qualité.

En outre, vérifiez également combien de temps dure la pile du DAAF. Sachez que cela peut varier de un à 5 ans selon le modèle et le type de pile. Souvent, si la pile affiche une durée de vie de 10 ans, vous devez changer de modèle une fois que la pile n’a plus de jus. Par ailleurs, privilégiez les dispositifs qui vous avertissent avant la décharge complète de la pile.

Comment entretenir le détecteur de fumée ?

L’entretien régulier du détecteur est essentiel pour garantir son bon fonctionnement. Ainsi, assurez-vous tous les mois que la sonnerie d’alarme de votre appareil fonctionne comme il faut en appuyant sur son bouton. Vérifiez également que l’appareil détecte la fumée.

Le changement de la pile se fait tous les ans ou tous les cinq ans en fonction du type de pile. Si l’appareil émet des bips intempestifs, cela signifie peut-être que sa pile doit être changée.

Pour le nettoyage de la chambre de détection de l’appareil, vous pouvez recourir à un aspirateur afin d’enlever la poussière.

Vous savez maintenant l’importance d’un détecteur de fumée et ce qu’il faut faire pour l’entretenir.