Pose d'une alarme intrusion

Bien choisir son alarme intrusion

L’insécurité règne de plus en plus en France, et aucun foyer n’est à l’abri d’un cambriolage. Pour protéger votre maison et votre famille, une des meilleures solutions est d’investir dans une alarme intrusion. Quel est ce dispositif et comment fonctionne-t-il ? Quels sont les critères pour choisir son alarme intrusion ?

Alarme anti intrusion : de quoi s’agit-il ?

Les systèmes d’alarme sont aujourd’hui plus performants et discrets. Ils sont ainsi conseillés afin d’éviter toute tentative d’intrusion dans votre maison, que vous soyez ou non chez vous. Mais qu’est-ce qu’une alarme intrusion ?

Une alarme anti-intrusion : c’est quoi ?

Une alarme anti-intrusion est un dispositif qui permet de sécuriser votre maison en empêchant les tentatives d’effraction. L’alarme intrusion remplit deux rôles :

  • Surveiller une ouverture, une zone ou un périmètre grâce aux capteurs ou détecteurs. Ces éléments détectent un mouvement et envoient un signal à la centrale d’alarme.
  • Prévenir les occupants de la maison ou une entreprise de surveillance, selon le type de dispositif mis en place. Quand la centrale reçoit un message venant des capteurs, elle déclenche un signal sonore qui va à la fois vous alerter, prévenir les voisins et dissuader les cambrioleurs d’entrer chez vous.

Quels sont les types d’alarmes anti-intrusion ?

Il existe deux principaux types d’alarmes intrusion : l’alarme filaire et l’alarme sans fil.

  • L’alarme filaire : ce système est plus fiable. Il résiste aux interférences magnétiques et ne rencontre aucun problème de couverture radio. Comme elle peut dépasser les limites de portée que rencontre une alarme sans fil, l’alarme filaire convient donc très bien aux grands bâtiments. Par ailleurs, avec une alarme filaire, vous n’aurez pas à changer de pile, car tous les éléments sont alimentés en électricité. Toutefois, l’alarme filaire est difficile à installer et est surtout préconisée lors de la construction d’une maison.
  • L’alarme sans fil : pour une maison existante, l’alarme sans fil est la plus utilisée du fait de sa facilité d’installation. Ce système fonctionne sans câble, et ses éléments communiquent entre eux grâce à un circuit radio. Comme ce dispositif est modulable et flexible, vous avez la possibilité d’enlever ou d’ajouter des éléments selon les besoins de la zone à surveiller, avec une seule condition : rester dans la zone de couverture.

Les éléments composant un système d’alarme intrusion

Un système d’alarme anti-intrusion est composé des éléments suivants :

  • Une centrale d’alarme : c’est le cerveau du système. Le paramétrage et les différents réglages s’effectuent grâce à cet élément. C’est aussi la centrale qui reçoit les informations transmises par les autres éléments.
  • Des détecteurs ou capteurs : ils sont à placer dans les endroits stratégiques afin de détecter des mouvements ou des ouvertures. C’est leur rôle d’envoyer le signal de l’intrusion à la centrale.
  • Une ou des sirènes intérieures ou extérieures : elles sont déclenchées par la centrale en présence d’intrus.
  • Une télécommande : pour le contrôle à distance du système. Outre la télécommande, il peut aussi y avoir un transmetteur téléphonique qui assure la même fonction.

Comment choisir une alarme anti-intrusion ?

Une alarme anti-intrusion ne se choisit pas sur un coup de tête, il y va de la sécurité de votre maison. Prenez en compte les critères ci-après pour bien choisir votre système d’alarme :

  • La surface à protéger : en connaissant la superficie de la zone à protéger, vous pourrez mieux choisir le nombre d’éléments dont vous aurez besoin. Sachez que certains modèles ne conviennent qu’aux petites surfaces.
  • La configuration de la zone à protéger : il vous faut peut-être un détecteur par ouverture et d’autres détecteurs de mouvement.
  • Le type de centrale d’alarme : la centrale d’alarme RTC se branche sur votre réseau téléphonique ou sur votre box internet. Quant à la centrale d’alarme GSM, vous devez y intégrer une carte SIM.
  • Les détecteurs : il y a des détecteurs à infrarouge et des détecteurs de bris de glace ou d’ouverture.
  • La sirène : optez pour un système dont le niveau sonore est d’au moins 100 dB pour mieux vous alerter, ainsi que vos voisins, et pour dissuader les malfaiteurs.

Combien coûte une alarme anti-intrusion ?

Pour acquérir une alarme basique, comptez environ 300 € à 500 €, coût d’installation non compris. Pour un système complet, préparez un budget d’au moins 2 000 € à 3 500 €, ici encore sans la main-d’œuvre pour l’installation. Si vous faites appel à un professionnel pour installer le dispositif, prévoyez entre 40 € à 60 € de l’heure.

Les tarifs indiqués ci-dessus sont indicatifs et peuvent changer en fonction de plusieurs éléments comme :

  • Le type et le modèle d’alarme que vous choisissez,
  • Les travaux à faire pour l’installation,
  • Le nombre et le type d’accessoires,
  • La main-d’œuvre pour l’installation.

Seule la comparaison de plusieurs devis vous permettra d’avoir un meilleur aperçu du budget à préparer.