Pose système d'alarme incendie

Les systèmes d’alarme incendie

L’installation d’un dispositif d’alarme est désormais obligatoire dans tous les types de bâtiments, que cela soit dans les ERP, les locaux professionnels ou les habitations. Qu’est-ce qu’une alarme de type 3 et quels sont les autres types d’alarmes incendie ? Comment fonctionne un équipement d’alarme ? Qu’est-ce ce qu’un BAAS incendie ? Trouvez dans cet article des informations sur les systèmes d’alarme incendie.

Recevez des devis gratuitement pour la pose d’un système d’alarme incendie

Le système d’alarme incendie pour éviter les dangers du feu

L’installation de système d’alarme incendie est obligatoire dans les Établissements recevant du public. Les équipements à installer et les obligations qui régissent la présence des équipements d’alarme sont déterminés par la réglementation française.

Qu’est-ce qu’un système d’alarme incendie ?

Un système d’alarme incendie est un équipement de sécurité dont le rôle est d’assurer la sécurité des personnes qui se trouvent à l’intérieur d’un bâtiment. Quand un incendie débute, l’alarme le détecte rapidement et avertit les personnes grâce à un signal sonore. Le système d’alarme incendie fait partie du système de sécurité incendie.

Dans les ERP, pour que le système d’alarme incendie soit fonctionnel, les points suivants doivent être respectés :

  • Le signal sonore que l’alarme incendie émet doit être suffisamment fort. Il doit être propre au système afin de ne pas être confondu avec d’autres signaux sonores qui sont utilisés dans le bâtiment.
  • Le signal sonore doit durer le temps de l’évacuation.
  • Les équipements d’alarme doivent être régulièrement entretenus pour garantir leur fonctionnement.
  • Les équipements d’alarme doivent respecter la série de normes EN 54.

Comment fonctionne un équipement d’alarme ?

L’équipement d’alarme fonctionne en deux phases :

  • La phase de détection : le système d’alarme incendie collecte les informations afin de détecter un départ de feu. Les capteurs peuvent, par exemple, détecter des fumées ou une élévation soudaine de la température.
  • La phase de mise en sécurité : le système émet des signaux sonores afin de prévenir les occupants du bâtiment pour qu’ils quittent les locaux. Certains systèmes peuvent émettre des signaux visuels pour les personnes malentendantes.

Bien qu’un équipement d’alarme ne soit pas conçu pour prévenir l’apparition d’un feu, il est nécessaire pour limiter les dangers en permettant une évacuation rapide des lieux.

Un système d’alarme incendie efficace peut déceler une naissance d’incendie. Cela est important pour faciliter l’évacuation des occupants. L’alarme peut se déclencher automatiquement après la détection de fumées ou d’élévation de la température ou être déclenchée manuellement par une personne.

Quels sont les types d’alarmes incendie ?

Il existe plusieurs types d’alarmes incendie pour un ERP. Le choix se fait en fonction de la taille du bâtiment, de sa fréquentation et de son type d’activité. Voici les différents types d’alarmes incendie :

  • Alarme de type 1 : c’est le système d’alarme le plus complet comportant un Système de Détection d’Incendie qui est relié à un Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie.
  • Alarme de type 2b : cet équipement est doté d’un BAAS et d’un panneau de commande pouvant assurer la gestion de 8 boucles de déclencheurs manuels.
  • Alarme de type 2a : elle se compose d’un CMSI reliant des Dispositifs Actionnés de Sécurité et des déclencheurs manuels.
  • Alarme de type 3 : le système est doté d’un ou de plusieurs BAAS qui sont connectés entre eux.
  • Alarme de type 4 : le système est équipé soit d’une centrale autonome fonctionnant par pile et d’un déclencheur manuel, soit d’une centrale pour assurer la gestion d’une ou de deux lignes de déclencheurs manuels ainsi que d’une ligne de Diffuseur Sonore.

Recevez des devis gratuitement pour la pose d’un système d’alarme incendie

Qu’est-ce qu’une alarme de type 3 ?

L’alarme de type 3, est, comme celles de type 2 et 1, un système adapté aux ERP pouvant émettre un signal sonore suffisamment fort. L’alarme de type 3 comporte les éléments suivants :

  • Un ou plusieurs Blocs Autonomes d’alarme Sonore,
  • Des dispositifs à commande manuelle,
  • Un tableau de signalisation.

Les BAAS du système sont reliés entre eux, chaque BAAS pouvant assurer la gestion d’une boucle de déclencheurs manuels. Le déclenchement d’un BAAS entraîne le déclenchement des autres.

Chaque BAAS est doté d’un diffuseur sonore, mais aussi d’une batterie. Il peut donc fonctionner même s’il y a coupure de l’alimentation secteur.

BAAS incendie : définition

Le Blocs Autonomes d’Alarme Sonore est un bloc équipé d’un diffuseur sonore. Cet équipement a été conçu pour pouvoir émettre un signal d’alarme sonore en vue d’une évacuation d’urgence même en cas de coupure d’alimentation normale.

Grâce au BAAS, le signal d’évacuation est diffusé dans le bâtiment même s’il y a rupture des câbles qui relient les diffuseurs sonores et la centrale. Il y a :

  • Le BAAS de type manuel,
  • Le BAAS de type satellite.

Les incendies peuvent provoquer des dégâts importants. Il est ainsi vivement recommandé de prendre toutes les mesures nécessaires en guise de prévention.

Pose d'alarme sans fil

Installer une alarme sans fil

La pose d’une alarme sans fil est possible si votre assurance n’exige pas l’intervention d’un professionnel. Mais pour installer une alarme sans fil, il faut avoir des notions en bricolage et savoir suivre les instructions de pose fournies par le constructeur. Comment installer une alarme sans fil ? De quoi est composée une alarme sans fil et où placer les différents éléments ? Cet article vous dit tout.

Demandez des devis de pose d’alarme sans fil

Quels éléments compose une alarme sans fil ?

Depuis que ce dispositif est devenu plus performant, l’alarme sans fil séduit un grand nombre d’utilisateurs, qu’il s’agisse de particuliers ou de professionnels. Facile et rapide à installer, car ne nécessitant pas de travaux de maçonnerie, ce type d’alarme est aussi efficace. Et si vous avez peur que l’installation soit piratée par des malfaiteurs, sachez qu’il existe maintenant des solutions pour contrer les brouilleurs d’alarme.

Pour pouvoir fonctionner, une alarme sans fil est composée des éléments suivants :

  • Une centrale : il s’agit du cerveau de l’alarme sans fil. Les signaux des éléments sans fil y sont centralisés. C’est aussi la centrale qui sert de mémoire pour les paramètres et qui assure la gestion des armements et désarmements du système d’alarme. Selon le modèle d’alarme, la centrale peut également prévenir le propriétaire de la maison ou le centre de surveillance en cas d’intrusion.
  • Les détecteurs : ils peuvent être de toute sorte. Ainsi, votre système d’alarme peut être équipé de détecteurs de mouvements, d’ouverture, de choc, de bris, etc.
  • Les accessoires : c’est la sirène indépendante, très utile si vous avez une grande maison. Le système d’alarme peut aussi comporter une ou des caméras connectées, un lecteur de badge et une télécommande.

Comment installer une alarme sans fil ?

L’installation d’une alarme sans fil est accessible à tout bon bricoleur. Généralement, un kit d’alarme est livré avec une documentation détaillée. Sachez comment installer une alarme sans fil en lisant cette section.

Préparation avant d’installer son alarme sans fil

Il faut installer une alarme sans fil avec le plus grand soin pour que le système fonctionne de manière optimale. Voici ce qu’il faut faire avant d’installer un système d’alarme sans fil :

  • Étudier le lieu pour savoir quelles sont les zones à protéger et où poser les différents éléments de l’alarme. Le diagnostic peut être réalisé par un professionnel. Il est même nécessaire d’établir un plan pour cela.
  • S’informer sur les endroits à ne pas choisir pour l’installation des détecteurs : en face d’une vitre, à proximité d’une source de chaleur, devant un obstacle, sur une surface métallique, etc.
  • Préparer le matériel pour l’installation de l’alarme : crayon, mètre, chevilles, perceuse et tournevis.

Demandez des devis de pose d’alarme sans fil

Où placer les différents éléments d’une alarme sans fil ?

Il faut choisir avec précaution les lieux où placer les différents composants d’une alarme sans fil :

  • Centrale : sur un mur, dans un endroit facilement accessible et protégé par un détecteur de mouvement. Mais cet élément ne doit pas être mis en évidence, surtout s’il dispose d’une sirène intégrée.
  • Clavier déporté : derrière une porte protégée par un détecteur d’ouverture, à l’intérieur de votre maison.
  • Détecteur de mouvement : dans une zone de passage à proximité des issues, dans un angle et en hauteur.
  • Détecteur d’ouverture : en hauteur sur les portes et fenêtres.

Comment fixer les éléments de votre alarme sans fil ?

Il est facile de fixer les éléments d’une alarme sans fil. Voici comment procéder :

  • Repérez l’endroit pour installer l’élément.
  • Marquez avec un crayon l’endroit où mettre les vis de fixation.
  • Percez les trous.
  • Insérez les chevilles.
  • Posez l’élément.
  • Vissez.

Après la pose, il faut ensuite faire un test en contrôlant le fonctionnement de l’élément. Quand tous les éléments ont été fixés, n’oubliez pas de vérifier qu’ils sont connectés à la centrale d’alarme.

Installation d’une alarme sans fil maison : prix de pose par un professionnel

Si vous ne disposez pas des connaissances nécessaires pour l’installation d’une alarme sans fil, ou si votre assurance l’exige, il est important de confier la pose du système par un professionnel. Le technicien va vous facturer entre 40 € à 60 € l’heure en fonction :

  • Du modèle de l’alarme,
  • De la configuration de votre maison,
  • De la complexité de l’installation.

Il est donc conseillé de demander et de comparer des devis pour bien préparer votre budget d’installation d’une alarme maison.

Protection contre brouilleur d'alarme

Se protéger d’un brouilleur d’alarme

Équiper sa maison d’une alarme est l’une des solutions efficaces pour se protéger des cambrioleurs et des effractions. Mais s’il s’agit d’une alarme sans fil, cette dernière peut être piratée par un brouilleur d’alarme. Pratique de plus en plus courante, le brouillage d’alarme peut pourtant être évité. Qu’est-ce qu’un brouilleur d’alarme ? Comment s’en protéger ?

Recevez des devis gratuitement pour la pose d’une alarme

Qu’est-ce qu’un brouilleur d’alarme ?

Les alarmes sans fil utilisent les ondes hertziennes pour que les éléments puissent se connecter entre eux. C’est la centrale d’alarme, qui, grâce au GSM, contacte le centre de surveillance pour signaler une intrusion. Or, même si le système est ingénieux, il existe aujourd’hui des dispositifs qui peuvent facilement brouiller le signal émis par l’alarme : le brouilleur d’alarme.

Le brouilleur d’alarme, autrement appelé brouilleur GSM ou jammeur, est un dispositif qui permet de pirater une alarme. Pour cela, il émet des signaux qui se positionnent sur les mêmes ondes hertziennes de l’alarme afin de perturber la communication entre la centrale d’alarme et la station de télésurveillance. S’il y a donc une intrusion chez vous, elle n’est pas immédiatement signalée par la centrale d’alarme à la station de télésurveillance.

Même si l’usage d’un brouilleur GSM est encadré par la loi, il s’acquiert facilement sur Internet. Un modèle entrée de gamme s’achète à seulement une cinquantaine d’euros. En outre, le vendeur ne vérifie pas automatiquement l’identité de celui qui achète le dispositif, et c’est ce qui facilite grandement la tâche du cambrioleur.

Quelle loi contre les brouilleurs de GSM ?

La vente et l’utilisation d’un brouilleur GSM sont encadrées par la loi. Cela peut entraîner une amende de 30 000 € ou une peine de 6 mois d’emprisonnement. Toutefois, c’est le brouillage des réseaux téléphoniques qui est surtout concerné par cette loi, et non le brouillage d’alarme.

Par ailleurs, l’utilisation d’un brouilleur téléphone est autorisée dans certains cadres tels que :

  • Les prisons pour contrôler la communication entre les détenus,
  • Les salles de spectacle pour empêcher que des perturbations ne viennent entraver une représentation.

Que faire contre un brouilleur d’alarme ?

Le brouilleur d’alarme ne fonctionne pas sur une alarme filaire. Mais si vous avez un système sans fil, sachez qu’il y a quelques solutions pour contrer un brouilleur gsm.

Brouilleur d’alarme sans fil : utilisez une alarme sans fil bi-fréquence

Une alarme bi-fréquence est une alarme certifiée NFA2P qui émet des signaux sur deux fréquences différentes pour la communication entre la centrale d’alarme et les détecteurs. Le système sera plus sécurisé si les fréquences utilisées sont éloignées l’une de l’autre, 434 et 868 Mhz. Des fréquences éloignées maximisent les chances que l’alerte soit reçue par la centrale malgré les tentatives de brouillage. Si un cambrioleur veut entrer chez vous, il doit ainsi déjouer non pas une, mais deux fréquences.

Pour acquérir une alarme bi-fréquence, préparez au moins 200 €.

Recevez des devis gratuitement pour la pose d’une alarme

Un détecteur de brouillage pour contrer un brouilleur GSM ou d’alarme

Le détecteur de brouillage est aussi une solution pour contrer un brouilleur d’alarme. Une alarme anti brouilleur émet une alerte quand elle détecte une perte de signal GSM. Quand ce dispositif repère une tentative de brouillage, le protocole de sécurité est activé par le centre de télésurveillance, ce qui entraîne le déclenchement de la sirène de l’alarme. Cela va dissuader le cambrioleur d’entrer chez vous.

Une alarme avec détecteur de brouillage s’achète à environ 300 €.

Autres conseils pour faire face à un brouilleur d’onde ou d’alarme

Les cambrioleurs sont au courant de la technologie et des dispositifs de sécurité vendus sur le marché. Non seulement ils savent identifier chaque produit, mais ils sont aussi capables de trouver des moyens pour détourner les systèmes posés dans les propriétés. Afin de maximiser votre protection, voici quelques conseils à suivre :

  • Ne communiquez à personne le système d’alarme qui équipe votre propriété.
  • Dissimulez votre système d’alarme. Ainsi, le cambrioleur n’est pas en mesure de savoir de quelle protection vous disposez.
  • Faites croire que votre alarme est filaire. Vous pouvez, pour cela, ajouter des fils à la centrale.

Étant donné l’insécurité qui règne de nos jours, il est vivement conseillé de protéger sa famille et ses biens.

Désactiver alarme maison

Comment désactiver une alarme de maison ?

Il existe plusieurs types d’alarmes avec diverses fonctions pour votre maison. En effet, chaque système possède ses propres particularités. De ce fait, il y a plus d’une manière de désactiver une alarme. Mais encore faudra-t-il savoir comment arrêter le dispositif selon son mode de protection. La désactivation d’une alarme d’une maison se fait en quelques étapes très simples. Les détails sont ici.

Vos devis gratuits pour la pose d’alarme maison

Les différents types d’alarmes de maison

Avant tout, les systèmes d’alarme se déclinent en deux catégories distinctes : filaire et sans-fil. Le premier est plus cher et rassurant, tandis que le second est pratique et performant. En tout, il existe trois types d’alarmes pour une habitation, dont :

  • L’alarme anti-intrusion,
  • L’alarme anti-gaz,
  • L’alarme incendie.

L’alarme anti-intrusion se déclenche automatiquement en cas de tentative d’effraction. Elle possède la capacité de détecteur de mouvement, notamment pour l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre.

Pour ce qui est de l’alarme anti-gaz, comme son nom l’indique, elle détecte une fuite de gaz. En clair, elle signale la combustion entre certains matériaux. Ce modèle est pratique pour éviter toute explosion ou tout incendie.

Enfin, l’alarme incendie détecte une fumée et une chaleur dans une pièce. Parmi les modèles existants, ce type d’alarme est le plus utilisé pour limiter le taux d’incendie. C’est pour cela que son usage est de plus en plus imposé par la loi française.

Diverses techniques pour désactiver une alarme de maison

Comme il a été mentionné précédemment, vous pouvez désactiver l’alarme de votre maison de différentes façons.

Désactiver depuis la centrale d’alarme

Avant tout, vous ne pouvez pas accéder au mode de protection totale sur la centrale d’alarme. Vous devez utiliser, pour cela, un lecteur de badge ou une télécommande. Par contre, pour désactiver une alarme en mode de protection partielle, appuyez juste sur la touche sous forme de petit cadenas ouvert. Il s’agit d’un des cinq symboles placés dans le carré central de votre dispositif. Votre centrale vous indiquera le mode de protection activé en faisant clignoter le symbole en question. Vous n’aurez plus qu’à appuyer sur l’icône correspondante pour l’arrêter.

Désactiver depuis le lecteur de badges d’accès

Cette méthode de désactivation est très pratique. Le lecteur de badges peut armer et aussi désarmer votre système d’alarme en un seul geste. Cela vous permet d’éviter de retenir et de saisir un code. Pour arrêter l’alarme, il suffit de présenter votre badge sans contact face au lecteur. Ceci est possible grâce à la technologie RFID. En effet, le lecteur procède en premier lieu à la vérification de la validité de votre badge et par la suite, à la désactivation. Le contour du lecteur va s’allumer en vert pendant 1,5 seconde en guise de confirmation. Si votre badge n’est pas valide, le contour du lecteur virera au rouge.

Désactiver via une télécommande

La télécommande permet de gérer votre alarme, sans avoir à marcher jusqu’à la centrale d’alarme ou au lecteur de badges d’accès. Lorsque vous utilisez une fonction de la télécommande, un voyant rouge s’allume rapidement. Cela confirme que la commande a bien été envoyée. Le même voyant s’allume de nouveau une fois la commande exécutée correctement.

Vos devis gratuits pour la pose d’alarme maison

Étapes à suivre pour désactiver une alarme de maison

Pour désactiver votre alarme de maison, rien de plus simple :

  1. Commencez par localiser la place du panneau d’alarme principale. Il s’agit d’une boite en métal situé dans un placard et qui est généralement équipé d’un circuit de contrôle. Vous trouverez une batterie de secours reliée aux claviers ou autres périphériques par un fil.
  2. Pour arrêter votre alarme, vous devez scinder l’alimentation CA en déconnectant la transformatrice de basse tension. Cette dernière est souvent fixée par une vis.
  3. Ensuite, vous devez ouvrir la centrale d’alarme qui est scellée par une clé. L’idée est de repérer et de débrancher tous les claviers, sirène et autres sons pour arrêter le bruit.
  4. Si vous n’arrivez pas à débrancher la transformatrice de basse tension, alors débranchez les fils de la batterie en agitant le connecteur d’un côté à l’autre.
  5. Identifiez les vis appelées AC, Power et desserrez l’une, puis retirez le fil de celle-ci pour rompre le circuit et stopper l’alimentation CA.

Quelques étapes suffisent pour désactiver une alarme. Après lecture de cet article, vous n’aurez plus besoin de faire appel aux autres pour désactiver votre alarme.

Centrale d'alarme filaire

Choix d’une centrale d’alarme

Équiper sa maison d’une centrale d’alarme est un excellent moyen de protéger ses biens et ses proches. Les systèmes de sécurité diffèrent d’une habitation à une autre. Chaque logement possède, en effet, ses propres particularités et nécessite un centre d’alarme adapté. Existe-t-il des critères à respecter avant de choisir une centrale d’alarme ?

Une centrale d’alarme, c’est quoi ?

Une centrale d’alarme est le point névralgique du système d’alarme. Elle s’occupe de tous les éléments du système de sécurité. Elle gère et analyse les informations qu’elle reçoit des accessoires du système d’alarme avant de déclencher une alarme ou envoyer un signal d’alerte.

Le rôle de la centrale d’alarme ne se limite pas seulement à la détection d’une effraction, elle peut également prévenir les incendies, les fuites de gaz, etc. Une centrale d’alarme est paramétrable et doit être combinée à différents accessoires pour être opérationnelle, notamment les détecteurs, la sirène intérieure et extérieure, etc.

Comment fonctionne une alarme de maison ?

La centrale d’alarme contrôle, gère les informations et communique avec les déclencheurs. Les détecteurs transmettent un signal à la centrale d’alarme lorsqu’il y a un risque spécifique comme une intrusion, des fumées ou autres. La centrale d’alarme déclenche ensuite la sirène qui émet un bruit strident de 80 à 110 dB. Certains centres d’alarme peuvent également envoyer un message d’alerte ou des images à un centre de télésurveillance.

Centrale d’alarme et accessoires

Une centrale d’alarme peut garantir la protection de votre habitation et repousser les éventuels cambrioleurs. Grâce à la diversité des choix qui s’offrent à vous en termes d’accessoires, vous pouvez faire face à tous les dangers et risques domestiques. Sachez qu’il est également possible d’associer votre centrale d’alarme à votre Smartphone ou à un service de télésurveillance. Cela vous permettra d’agir rapidement en cas d’intrusion dans votre maison.

À qui est dédiée la centrale d’alarme et à quoi elle sert ?

Une centrale d’alarme peut assurer la protection d’un bâtiment, qu’il s’agisse d’un appartement, d’une maison, d’un local professionnel ou commercial. Le rôle d’une centrale d’alarme est de protéger votre maison contre les risques d’intrusion et de cambriolage, mais aussi pour prévenir les accidents domestiques les plus courants comme les fuites de gaz, les incendies, les inondations, etc.

Les différents modèles de centrale d’alarme

La centrale est disponible sous divers modèles :

  • La centrale d’alarme non filaire,
  • La centrale d’alarme filaire,
  • La centrale d’alarme reliée à un système téléphonique ou GSM,
  • La centrale d’alarme domotique.

Comment choisir un centre d’alarme pour sa maison ?

Il est primordial de bien choisir une centrale d’alarme pour qu’elle puisse assurer efficacement la sécurité de votre maison. Aussi, lors de l’achat, il faut prendre en compte certains critères :

  • Vérifier le réglage de la centrale d’alarme et s’assurer qu’il peut être effectué en français.
  • Vérifier que la centrale d’alarme choisie dispose d’une portée suffisante pour couvrir votre appartement ou votre maison. Pour connaître sa portée réelle, il faut réduire la portée indiquée par le fabricant de 30 à 40 %.
  • Opter pour une centrale d’alarme qui peut transmettre un SMS d’alerte ou un appel téléphonique, en plus des sirènes.
  • Opter pour un système d’alarme qui s’adapte avec plusieurs accessoires. Cette précaution permet d’adapter votre dispositif de sécurité avec de nouveaux détecteurs ou des accessoires compatibles.
  • Choisir un centre d’alarme équipé d’un système de zonage pour pouvoir couper le système dans certaines zones, ou d’un système de détection des animaux si vous possédez un chat ou un chien.
  • Choisir un matériel de qualité qui dure dans le temps.

Choisir un système d’alarme ne doit pas se faire sur un coup de tête, car de cela va dépendre votre sécurité et celle de vos biens.

Pose d'une alarme intrusion

Bien choisir son alarme intrusion

L’insécurité règne de plus en plus en France, et aucun foyer n’est à l’abri d’un cambriolage. Pour protéger votre maison et votre famille, une des meilleures solutions est d’investir dans une alarme intrusion. Quel est ce dispositif et comment fonctionne-t-il ? Quels sont les critères pour choisir son alarme intrusion ?

Alarme anti intrusion : de quoi s’agit-il ?

Les systèmes d’alarme sont aujourd’hui plus performants et discrets. Ils sont ainsi conseillés afin d’éviter toute tentative d’intrusion dans votre maison, que vous soyez ou non chez vous. Mais qu’est-ce qu’une alarme intrusion ?

Une alarme anti-intrusion : c’est quoi ?

Une alarme anti-intrusion est un dispositif qui permet de sécuriser votre maison en empêchant les tentatives d’effraction. L’alarme intrusion remplit deux rôles :

  • Surveiller une ouverture, une zone ou un périmètre grâce aux capteurs ou détecteurs. Ces éléments détectent un mouvement et envoient un signal à la centrale d’alarme.
  • Prévenir les occupants de la maison ou une entreprise de surveillance, selon le type de dispositif mis en place. Quand la centrale reçoit un message venant des capteurs, elle déclenche un signal sonore qui va à la fois vous alerter, prévenir les voisins et dissuader les cambrioleurs d’entrer chez vous.

Quels sont les types d’alarmes anti-intrusion ?

Il existe deux principaux types d’alarmes intrusion : l’alarme filaire et l’alarme sans fil.

  • L’alarme filaire : ce système est plus fiable. Il résiste aux interférences magnétiques et ne rencontre aucun problème de couverture radio. Comme elle peut dépasser les limites de portée que rencontre une alarme sans fil, l’alarme filaire convient donc très bien aux grands bâtiments. Par ailleurs, avec une alarme filaire, vous n’aurez pas à changer de pile, car tous les éléments sont alimentés en électricité. Toutefois, l’alarme filaire est difficile à installer et est surtout préconisée lors de la construction d’une maison.
  • L’alarme sans fil : pour une maison existante, l’alarme sans fil est la plus utilisée du fait de sa facilité d’installation. Ce système fonctionne sans câble, et ses éléments communiquent entre eux grâce à un circuit radio. Comme ce dispositif est modulable et flexible, vous avez la possibilité d’enlever ou d’ajouter des éléments selon les besoins de la zone à surveiller, avec une seule condition : rester dans la zone de couverture.

Les éléments composant un système d’alarme intrusion

Un système d’alarme anti-intrusion est composé des éléments suivants :

  • Une centrale d’alarme : c’est le cerveau du système. Le paramétrage et les différents réglages s’effectuent grâce à cet élément. C’est aussi la centrale qui reçoit les informations transmises par les autres éléments.
  • Des détecteurs ou capteurs : ils sont à placer dans les endroits stratégiques afin de détecter des mouvements ou des ouvertures. C’est leur rôle d’envoyer le signal de l’intrusion à la centrale.
  • Une ou des sirènes intérieures ou extérieures : elles sont déclenchées par la centrale en présence d’intrus.
  • Une télécommande : pour le contrôle à distance du système. Outre la télécommande, il peut aussi y avoir un transmetteur téléphonique qui assure la même fonction.

Comment choisir une alarme anti-intrusion ?

Une alarme anti-intrusion ne se choisit pas sur un coup de tête, il y va de la sécurité de votre maison. Prenez en compte les critères ci-après pour bien choisir votre système d’alarme :

  • La surface à protéger : en connaissant la superficie de la zone à protéger, vous pourrez mieux choisir le nombre d’éléments dont vous aurez besoin. Sachez que certains modèles ne conviennent qu’aux petites surfaces.
  • La configuration de la zone à protéger : il vous faut peut-être un détecteur par ouverture et d’autres détecteurs de mouvement.
  • Le type de centrale d’alarme : la centrale d’alarme RTC se branche sur votre réseau téléphonique ou sur votre box internet. Quant à la centrale d’alarme GSM, vous devez y intégrer une carte SIM.
  • Les détecteurs : il y a des détecteurs à infrarouge et des détecteurs de bris de glace ou d’ouverture.
  • La sirène : optez pour un système dont le niveau sonore est d’au moins 100 dB pour mieux vous alerter, ainsi que vos voisins, et pour dissuader les malfaiteurs.

Combien coûte une alarme anti-intrusion ?

Pour acquérir une alarme basique, comptez environ 300 € à 500 €, coût d’installation non compris. Pour un système complet, préparez un budget d’au moins 2 000 € à 3 500 €, ici encore sans la main-d’œuvre pour l’installation. Si vous faites appel à un professionnel pour installer le dispositif, prévoyez entre 40 € à 60 € de l’heure.

Les tarifs indiqués ci-dessus sont indicatifs et peuvent changer en fonction de plusieurs éléments comme :

  • Le type et le modèle d’alarme que vous choisissez,
  • Les travaux à faire pour l’installation,
  • Le nombre et le type d’accessoires,
  • La main-d’œuvre pour l’installation.

Seule la comparaison de plusieurs devis vous permettra d’avoir un meilleur aperçu du budget à préparer.

Comment protéger sa maison ?

En France, un cambriolage a lieu toutes les deux minutes, ce qui se traduit par environ 667 cambriolages par jour. Que vous soyez riches ou pauvres, personne n’est à l’abri des malfaiteurs. Alors, comment protéger sa maison contre un cambriolage ? Si vous vous posez cette question, cet article est fait pour vous.

Comment protéger sa maison sans alarme ?

Les cambrioleurs peuvent recourir à différentes manières pour pénétrer dans votre propriété. Mais de votre côté, vous pouvez leur compliquer la tâche en renforçant la sécurité de votre logement. Voici quelques exemples de moyens pour protéger votre maison sans alarme :

  • Renforcez les ouvertures : serrure antieffraction, cornière antieffraction, verrou de baie vitrée coulissante, barre de sécurité multipoints, barreaux de fenêtre, autant de protections que vous pouvez utiliser. Par ailleurs, changez les portes vulnérables en portes blindées.
  • Simulez votre présence : en cas d’absence, un simulateur de présence peut programmer les éclairages, ou même allumer la télévision pour que les cambrioleurs croient que vous êtes chez vous.
  • Ne laissez pas votre boite aux lettres déborder : lors d’une absence prolongée, demandez à votre voisin ou à un proche de récupérer votre courrier pour qu’il ne s’entasse pas dans votre boîte aux lettres. Sachez que la présence d’un tas de courriers est synonyme d’absence du propriétaire pour un cambrioleur.

Comment protéger sa maison avec un dispositif de sécurité ?

Le meilleur moyen de protéger votre maison contre le cambriolage est d’installer chez vous un système de sécurité. Pour ce faire, les alarmes et les caméras de surveillance sont une excellente manière de dissuader les malfaiteurs.

Le diagnostic d’un professionnel avant d’installer une protection antivol maison

Vous pouvez toujours installer vous-même le dispositif pour sécuriser votre maison. Mais le mieux est de faire appel à un professionnel pour vous offrir un système de sécurité efficace. En effet, le système de sécurité doit correspondre à votre maison selon que votre logement soit un appartement ou une maison. Il doit aussi être installé par un professionnel qui prendra la peine d’identifier, avant la pose du système de protection, les différentes zones stratégiques dans votre demeure.

Système antivol maison : l’alarme

L’alarme est un moyen performant pour protéger votre maison. Son déclenchement dissuade le cambrioleur dans 95 % des cas. Pour sécuriser votre maison, placez des détecteurs dans les endroits stratégiques de votre propriété. Il peut s’agir de détecteurs de mouvements ou de détecteurs d’intrusion. Mais vous pouvez combiner les deux pour plus d’efficacité. Pour avertir la présence d’un « visiteur », les détecteurs peuvent déclencher une alarme puissante, propulser de la fumée opaque, ou envoyer une alerte à la société de télésurveillance ou sur votre Smartphone.

Les caméras de surveillance pour protéger votre maison

Tout comme les alarmes, les caméras de surveillances sont d’excellents moyens pour sécuriser votre maison. Attention, leur utilisation ne doit se faire que dans le respect de la réglementation en vigueur.

Ce dispositif peut être combiné à l’alarme si votre maison possède un système domotique. La sécurisation de votre maison sera ainsi plus efficace. Les caméras sont de plus en plus performantes de nos jours et leur choix se fait en fonction de vos besoins et de votre budget. Les caméras avec enregistreur, par exemple, peuvent s’avérer utiles pour aider les autorités à retrouver les auteurs du délit.

Autres solutions pour dissuader les cambrioleurs autour de sa maison

Outre la mise en place d’un système de sécurité et le renforcement de vos entrées, vous pouvez également suivre les conseils suivants pour une protection supplémentaire de votre maison :

  • Soyez discrets : n’étalez pas votre richesse et vos récentes acquisitions sur les réseaux sociaux. En guise d’exemple, faites en sorte que votre ordinateur haut de gamme ne soit pas visible depuis l’extérieur de votre maison.
  • Gardez une relation amicale avec vos voisins : ainsi, en cas d’absence prolongée, ceux-ci pourront garder un œil sur votre maison, arroser vos plantes, tirer les volets pour faire croire que vous êtes toujours chez vous.
  • Marquez vos biens de valeur : si vos biens affichent un marquage indélébile, il sera plus difficile de les revendre.

Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire pour sécuriser votre propriété.

Alarme et detetcteur

Prix dune alarme de maison

De plus en plus de propriétaires équipent leurs logements d’une alarme de maison. En effet, l’alarme est un excellent moyen, non pas pour rendre une maison inviolable, mais pour dissuader les malfaiteurs qui cherchent la facilité. Si vous souhaitez investir dans une alarme maison, vous aurez le choix entre plusieurs modèles. Quel est le prix d’une alarme maison ?

Le prix d’une alarme maison

De nos jours, on n’est jamais à l’abri d’un cambriolage. L’installation d’une alarme maison figure ainsi parmi les moyens pour sécuriser votre maison en dissuadant les malfaiteurs.

Il existe divers types d’alarmes, avec des prix qui commencent à partir d’une centaine d’euros pour une alarme entrée de gamme, jusqu’à plus de 3000 € pour un modèle haut de gamme. Trouvez dans le tableau ci-après le prix d’une alarme maison :

Type d’alarmePrix
Alarme sans fil100 € à 1500 €
Alarme filaire300 € à 2000 €
Alarme avec vidéosurveillanceInstallation 600 € à 1600 €, abonnement mensuel non inclus

Les prix donnés dans ce tableau ne sont qu’indicatifs. En effet, il dépend de plusieurs éléments comme :

  • Le type d’alarme,
  • La qualité de l’alarme et son niveau de gamme,
  • Le nombre de détecteurs connectés,
  • La surface à protéger,
  • La pose par un professionnel ou par vous-même.

Tarif alarme maison : choisissez bien votre système

Étant donné la diversité des modèles sur le marché, il peut être difficile de trouver l’alarme maison qui vous convient. Quels sont les types d’alarmes et comment choisir l’alarme qui correspond à votre maison ?

Alarme maison : le prix dépend du modèle

Vous avez largement le choix pour votre système d’alarme. À vous de définir vos besoins et votre budget. Parmi les systèmes d’alarme qui existent sur le marché, il y a :

  • L’alarme sans fil : ce système est de plus en plus utilisé par les particuliers. Il fonctionne par émission d’ondes radio bien que chaque composant doit être alimenté par l’électricité. Il est plus facile d’installer une alarme sans fil et d’ajouter de nouveaux composants selon vos besoins. Toutefois, ce système peut être moins fiable qu’une alarme filaire.
  • L’alarme filaire : ce système, plus lourd à poser, est surtout installé lors de la construction de la maison. Il a besoin d’électricité pour fonctionner, mais est accompagné de batterie de secours. Il est plus fiable que l’alarme sans fil, et coûte plus cher.
  • L’alarme avec caméra IP : grâce à ce dispositif, vous pouvez assurer la surveillance de votre maison depuis votre mobile ou votre ordinateur. Son prix est plus accessible que les autres types d’alarmes.

Prix de l’alarme : les composants

Vous pouvez acheter pièce par pièce les composants d’une alarme maison. Que l’alarme soit filaire, sans fil ou gérée par télésurveillance, les composants sont à peu près les mêmes :

  • Clavier,
  • Centrale de commande,
  • Détecteurs,
  • Sirène,
  • Caméra.

Voici les prix de chaque composant :

Type de composantPrix
Centrale d’alarme100 € à 300 €
Clavier30 € à 300 €
Détecteur100 € à 200 €
Sirène200 € à 250 €
Caméra100 € à 3000 €

Comment choisir votre alarme maison ?

Le choix du système dépend de vos besoins en termes de protection, de la superficie de votre maison et de votre budget. Ainsi, si la superficie de votre logement est plus réduite, un kit avec une sirène peut suffire pour dissuader les cambrioleurs.

Si votre maison est plus vaste, le système d’alarme doit être composé de plusieurs éléments tels que les sirènes extérieures et intérieures et les détecteurs de mouvement ou d’intrusion à différentes zones stratégiques.

Prix de la vidéosurveillance

La vidéosurveillance permet de renforcer le système de sécurité de votre maison, car la protection peut se faire à distance. Ce système requiert des caméras de surveillance pour visionner et enregistrer ce qu’il se passe chez vous. Vous aurez aussi besoin de détecteurs à placer au niveau des ouvertures ou zones stratégiques de votre propriété.

Vous pouvez gérer la sécurisation de votre maison par une société spécialisée. Ainsi, quand des anomalies sont détectées par le système, ce dernier vous les signale ainsi que la société de surveillance. Normalement, c’est la société de surveillance qui s’occupe de l’installation du dispositif dans votre propriété.