Détecteur monoxyde de carbone

Le détecteur de monoxyde de carbone

Chaque année, le monoxyde de carbone cause un millier d’intoxications en France, dont environ une trentaine mortelle. L’installation d’un détecteur de monoxyde de carbone n’est pas obligatoire, mais elle est fortement conseillée. Quelle est la réglementation sur le détecteur de monoxyde de carbone ? Et son utilité ? Comment fonctionne-t-elle ? Retrouvez toutes les réponses ci-après.

Demandez des devis de pose de détecteur de monoxyde de carbone

Détecteur de monoxyde de carbone : est-ce obligatoire ?

Le monoxyde de carbone peut être présent dans tous les foyers, surtout dans ceux qui utilisent de vieux appareils de chauffe mal entretenus. Mais l’installation d’un détecteur de monoxyde de carbone est-elle facultative ou obligatoire ?

Détecteur de monoxyde de carbone : réglementation

Depuis le 8 mars 2015, l’installation des détecteurs avertisseurs autonomes de fumée est devenue une obligation pour chaque foyer. Mais pour le détecteur de monoxyde de carbone, il n’y a jusqu’à aujourd’hui aucune loi qui oblige son installation. Vous êtes donc libre d’en installer ou non chez vous.

Pour information, le détecteur de monoxyde de carbone est obligatoire dans ces pays :

  • Au Royaume-Uni,
  • En Angleterre : installation du dispositif dans toutes les pièces d’habitation qui comportent un appareil à combustible.
  • En Écosse et en Irlande : lors du remplacement ou de l’installation d’un appareil fixe à combustion.

Détecteur de monoxyde de carbone : non obligatoire, mais fortement conseillé

Bien que vous ne soyez pas obligé d’équiper votre maison d’un détecteur de monoxyde de carbone, sachez que ce dispositif peut sauver votre vie et celle des personnes habitant dans votre maison. Il est donc fortement conseillé d’en installer chez vous.

Comme indiqué dans son appellation, le détecteur autonome avertisseur de monoxyde de carbone est un dispositif détectant la présence du CO dans une pièce et qui vous avertit le cas échéant. Cela est très important à cause de la toxicité du monoxyde de carbone.

Le monoxyde de carbone est un gaz aux effets toxiques pour le cœur et le système nerveux central. Il n’en faut qu’une faible concentration pour que ses effets apparaissent. D’ailleurs, une personne qui l’inhale à forte dose peut même mourir. Inodore, incolore et insipide, ce gaz ne peut être détecté que grâce à un détecteur de monoxyde de carbone.

Comment choisir votre détecteur de monoxyde de carbone ?

Vous devez prendre en compte plusieurs éléments afin de bien choisir votre DAACO.

  • La norme : bien qu’il existe une norme applicable, la NF 50291, elle n’est pas encore respectée par tous les concepteurs du dispositif. Toutefois, les produits doivent tous être certifiés CE. Une autre norme, la NF EN 50292, mise en place par l’AFNOR, existe aussi pour s’assurer de la qualité du détecteur.
  • Les fonctionnalités : certains DAACO peuvent émettre un signal sonore pendant un certain temps après la détection de 30 ppm de monoxyde de carbone. Certains peuvent également avoir un cadran qui donne un aperçu de la concentration du gaz toxique. Et pour un budget plus élevé, il peut être possible d’avoir un DAACO connecté.
  • Le prix : il peut aller d’une vingtaine à une centaine d’euros.

Comment fonctionne le détecteur de monoxyde de carbone ?

Le boîtier du détecteur de monoxyde de carbone ressemble à celui du DAAF. Ce dispositif détecte la présence du monoxyde de carbone dès qu’il atteint une certaine concentration dans l’air de la pièce. Si c’est le cas, l’appareil émet une sonnerie pour avertir les occupants de la maison. Le boîtier est doté d’un cadran, de voyants lumineux, ainsi que d’un bouton test.

Selon la norme EN 50291, le déclenchement de l’alarme se fait à partir de :

  • 120 minutes pour 30 ppm,
  • Entre 60 à 90 mn pour 50 ppm,
  • Entre 10 à 40 mn pour 100 ppm,
  • Avant 3 mn pour 300 ppm.

Demandez des devis de pose de détecteur de monoxyde de carbone

Où installer le détecteur de monoxyde de carbone ?

Si le DAAF est à placer en hauteur, ce n’est pas le cas pour le DAACO. L’emplacement conseillé pour un détecteur de monoxyde de carbone est à 3 mètres de tout appareil de combustion et à 30 cm au-dessous du plafond. Si vous en avez dans vos chambres, placez-le à hauteur de chevet.

Un DAACO doit être installé dans chaque pièce qui abrite un appareil susceptible de produire du monoxyde de carbone. Il en faut également dans les pièces de vie pour alerter les occupants de la maison. Si vous avez une grande maison, le mieux est d’avoir plusieurs DAACO.

Certes, l’achat d’un détecteur de monoxyde de carbone peut vous être indifférent, mais retenez qu’il peut vous sauver la vie en cas de souci avec vos appareils à combustion.