Clapet coupe-feu : sécurité incendie

Fonctionnement d’un clapet coupe-feu

Les conduits de ventilation ou d’aération peuvent accélérer la propagation des gaz et des fumées quand il y a un incendie. L’installation d’un clapet coupe-feu est ainsi nécessaire pour éviter ce problème. Il s’agit d’un dispositif très utile pour éviter que le feu ne se propage. Mais comment fonctionne le volet coupe-feu de ventilation ? Comment l’entretenir ?

Tous les devis d’expert pour la pose d’un clapet coupe-feu

Le clapet coupe-feu : pour ralentir l’incendie

Vous avez installé une alarme incendie dans votre bâtiment ? Vous devez compléter ce dispositif avec un clapet coupe-feu. Mais savez-vous vraiment ce que c’est ?

Qu’est-ce qu’un clapet coupe-feu ?

Le clapet coupe-feu est un dispositif qui a pour rôle de stopper la circulation d’air dans un conduit de ventilation quand un incendie se déclare. Le clapet coupe-feu limite donc la vitesse de propagation de l’incendie. Il est positionné sur le conduit aéraulique de climatisation d’aération, de ventilation ou de climatisation pour garantir une résistance coupe-feu, comme celle présentée par le mur dans lequel il est encastré.

Le clapet coupe-feu reste ouvert pour que l’air puisse passer en temps normal. Mais il se ferme en cas d’incendie. Il fonctionne donc à l’inverse du volet de désenfumage qui s’ouvre s’il y a un incendie. Outre son rôle d’éviter la propagation du feu, ce dispositif évite aussi que les émissions polluantes toxiques provoquées par l’incendie ne se diffusent dans les autres pièces.

Les caractéristiques du volet coupe-feu de ventilation

Comme pour la pose du détecteur de fumée, la pose du clapet coupe-feu suit des règlements précis. Il doit être placé dans une zone compartimentée de la maison au niveau du conduit d’évacuation. Sa forme peut être circulaire, rectangulaire ou carrée en fonction de la conduite d’évacuation où il est placé. Ses dimensions dépendent également du diamètre de cette conduite.

Sa fermeture peut être centralisée ou thermique. Elle est centralisée quand le clapet est relié à la centrale d’incendie et commandée par celle-ci. Elle est dite thermique si le clapet coupe-feu est doté d’un fusible qui fond à une certaine température, le plus souvent à 70 °C, ce qui a pour effet le déclenchement de la fermeture automatique du volet.

En outre, les clapets vendus sur le commerce peuvent se différencier par leurs qualités aérauliques, par leur résistance au feu, ainsi que par leur simplicité d’utilisation.

Réglementations concernant le clapet coupe-feu

Tous les établissements recevant du public doivent être équipés de clapets coupe-feu depuis la sortie de l’arrêté du 25 juin 1980. Leur pose doit être conforme à la norme NF 61937-5. Ainsi, les clapets coupe-feu doivent être posés soit :

  • Au droit de la paroi coupe-feu,
  • Au droit de la paroi traversée par le conduit.

Leur degré de résistance au feu doit être au moins le même que celui de la paroi sur laquelle ils sont posés. En outre, les clapets coupe-feu doivent répondre à la norme NF EN 15650 depuis septembre 2012.

Tous les tarifs d’artisans pour la pose d’un clapet coupe-feu

Fonctionnement du volet coupe-feu de ventilation

Grâce au clapet coupe-feu, l’incendie ne traverse pas les pièces compartimentées. Quand le système de ventilation fonctionne, la lame du clapet coupe-feu est ouverte. En cas d’incendie, cette lame se ferme automatiquement quand le fusible du clapet fond, donc quand la température dépasse les 70 °C. L’ouverture et la fermeture de la lame de ce dispositif peuvent aussi être télécommandées à distance si le clapet est relié au système de sécurité incendie.

La fermeture automatique est déclenchée à une température de 70 °C. Mais il est possible de régler ce seuil d’ajustement de déclenchement automatique en fonction de la résistance au feu de la paroi sur lequel est installé le clapet coupe-feu.

Comment entretenir le clapet coupe-feu ?

Le clapet coupe-feu doit être conservé en bonne condition et conformité de marche. Il est ainsi nécessaire de nettoyer au moins une fois par an le conduit d’évacuation, de climatisation ou d’aération où le clapet est installé.

L’état du dispositif doit être vérifié régulièrement, ainsi que la présence d’éventuels dommages qui s’y présentent. Lors de la maintenance périodique, le clapet coupe-feu est démonté pour vérifier qu’il est encore en bon état. Un test de fonctionnement est ensuite réalisé.

Toutes les mesures sont d’une grande importance lorsqu’il s’agit de sécurité. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, faites appel à un professionnel pour votre sécurité, celle de votre famille et de vos biens.