La pose d’un détecteur de fumée

L’installation d’un détecteur de fumée dans une maison permet de réduire le risque de dommages corporels ou matériels suite à un incendie. Depuis la loi Morange, chaque habitation doit être équipée d’au moins un détecteur de fumée pour réduire le nombre de décès dus à un incendie ou à l’inhalation de fumée. Est-il possible d’installer un détecteur de fumée vertical ?

Détecteur de fumée vertical : est-ce efficace ?

Un détecteur de fumée permet de sauver des vies. Mais il est inefficace s’il n’est pas installé correctement. Comment poser un détecteur de fumée ?

Comment installer un détecteur de fumée ?

Un détecteur de fumée doit être bien placé pour mieux assurer son rôle. Il doit aussi être fixé solidement. La plupart des modèles sur le marché sont livrés avec des vis, et ces modèles sont préconisés par la norme NF EN 14604. Ainsi, bien que la fixation d’un détecteur de fumée avec des vis ne soit pas obligatoire, cela est conseillé pour garantir la solidité du dispositif.

Avant de fixer un détecteur de fumée :

  • Vérifiez d’abord que le support, plafond ou mur, peut être troué avec une perceuse.
  • Repérez l’endroit où vous allez placer le dispositif.
  • Faites des trous en vous servant des repères du socle.
  • Placez ensuite les chevilles.
  • Fixez le tout avec les vis.

Pour les supports qui contiennent de l’amiante, il est conseillé d’utiliser un adhésif spécial au lieu des vis.

Installation du détecteur de fumée au mur ou au plafond

Quand un incendie se déclare, il provoque des fumées qui vont se concentrer au plafond de votre maison. C’est pour cette raison, donc pour détecter rapidement les fumées, que vous devez installer l’appareil sur votre plafond. Respectez une distance de 30 cm entre le mur et le détecteur pour que ce dernier soit le plus efficace possible.

Si vraiment vous ne pouvez pas installer le dispositif au plafond, et si le modèle le permet, sa fixation sur une paroi verticale est acceptable. Pour cela, faites qu’il y ait une distance de 20 cm entre le plafond et le détecteur.

Terminez toujours l’installation par un test en vérifiant que l’alarme s’entend dans toute la maison.

Détecteur de fumer sur un mur : dans quels endroits le placer ?

La loi vous oblige à équiper votre maison d’au moins un détecteur de fumée. Ainsi, vous êtes libre d’installer autant de détecteurs qu’il plaira dans votre habitation. Si vous avez une maison à étages, le mieux est de doter chaque étage d’au moins un détecteur, dans chaque couloir qui mène aux chambres. Pour une protection optimale, outre le dispositif dans le couloir, ajoutez-en dans chaque chambre. Si vous prévoyez d’utiliser plusieurs détecteurs à la fois, l’idéal est qu’ils soient interconnectés.

Dans tous les cas, évitez d’installer le dispositif dans les endroits suivants :

  • Pièce poussiéreuse ou humide,
  • Pièce dans laquelle il fait moins de 4 °C ou plus de 40 °C,
  • Endroit difficile d’accès qui ne facilite pas le test du dispositif, son entretien et le changement de sa pile.

Détecteur de fumée au mur : comment choisir votre dispositif ?

Pour une protection optimale, il ne suffit pas de placer le détecteur au bon endroit. Ainsi, vous devez aussi veiller à la qualité de l’appareil. Ne choisissez qu’un détecteur de fumée marqué CE NF EN 14604. En effet, ce marquage, visible sur l’étiquette du dispositif, garantit sa qualité.

En outre, vérifiez également combien de temps dure la pile du DAAF. Sachez que cela peut varier de un à 5 ans selon le modèle et le type de pile. Souvent, si la pile affiche une durée de vie de 10 ans, vous devez changer de modèle une fois que la pile n’a plus de jus. Par ailleurs, privilégiez les dispositifs qui vous avertissent avant la décharge complète de la pile.

Comment entretenir le détecteur de fumée ?

L’entretien régulier du détecteur est essentiel pour garantir son bon fonctionnement. Ainsi, assurez-vous tous les mois que la sonnerie d’alarme de votre appareil fonctionne comme il faut en appuyant sur son bouton. Vérifiez également que l’appareil détecte la fumée.

Le changement de la pile se fait tous les ans ou tous les cinq ans en fonction du type de pile. Si l’appareil émet des bips intempestifs, cela signifie peut-être que sa pile doit être changée.

Pour le nettoyage de la chambre de détection de l’appareil, vous pouvez recourir à un aspirateur afin d’enlever la poussière.

Vous savez maintenant l’importance d’un détecteur de fumée et ce qu’il faut faire pour l’entretenir.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *