Protection contre brouilleur d'alarme

Se protéger d’un brouilleur d’alarme

Équiper sa maison d’une alarme est l’une des solutions efficaces pour se protéger des cambrioleurs et des effractions. Mais s’il s’agit d’une alarme sans fil, cette dernière peut être piratée par un brouilleur d’alarme. Pratique de plus en plus courante, le brouillage d’alarme peut pourtant être évité. Qu’est-ce qu’un brouilleur d’alarme ? Comment s’en protéger ?

Recevez des devis gratuitement pour la pose d’une alarme

Qu’est-ce qu’un brouilleur d’alarme ?

Les alarmes sans fil utilisent les ondes hertziennes pour que les éléments puissent se connecter entre eux. C’est la centrale d’alarme, qui, grâce au GSM, contacte le centre de surveillance pour signaler une intrusion. Or, même si le système est ingénieux, il existe aujourd’hui des dispositifs qui peuvent facilement brouiller le signal émis par l’alarme : le brouilleur d’alarme.

Le brouilleur d’alarme, autrement appelé brouilleur GSM ou jammeur, est un dispositif qui permet de pirater une alarme. Pour cela, il émet des signaux qui se positionnent sur les mêmes ondes hertziennes de l’alarme afin de perturber la communication entre la centrale d’alarme et la station de télésurveillance. S’il y a donc une intrusion chez vous, elle n’est pas immédiatement signalée par la centrale d’alarme à la station de télésurveillance.

Même si l’usage d’un brouilleur GSM est encadré par la loi, il s’acquiert facilement sur Internet. Un modèle entrée de gamme s’achète à seulement une cinquantaine d’euros. En outre, le vendeur ne vérifie pas automatiquement l’identité de celui qui achète le dispositif, et c’est ce qui facilite grandement la tâche du cambrioleur.

Quelle loi contre les brouilleurs de GSM ?

La vente et l’utilisation d’un brouilleur GSM sont encadrées par la loi. Cela peut entraîner une amende de 30 000 € ou une peine de 6 mois d’emprisonnement. Toutefois, c’est le brouillage des réseaux téléphoniques qui est surtout concerné par cette loi, et non le brouillage d’alarme.

Par ailleurs, l’utilisation d’un brouilleur téléphone est autorisée dans certains cadres tels que :

  • Les prisons pour contrôler la communication entre les détenus,
  • Les salles de spectacle pour empêcher que des perturbations ne viennent entraver une représentation.

Que faire contre un brouilleur d’alarme ?

Le brouilleur d’alarme ne fonctionne pas sur une alarme filaire. Mais si vous avez un système sans fil, sachez qu’il y a quelques solutions pour contrer un brouilleur gsm.

Brouilleur d’alarme sans fil : utilisez une alarme sans fil bi-fréquence

Une alarme bi-fréquence est une alarme certifiée NFA2P qui émet des signaux sur deux fréquences différentes pour la communication entre la centrale d’alarme et les détecteurs. Le système sera plus sécurisé si les fréquences utilisées sont éloignées l’une de l’autre, 434 et 868 Mhz. Des fréquences éloignées maximisent les chances que l’alerte soit reçue par la centrale malgré les tentatives de brouillage. Si un cambrioleur veut entrer chez vous, il doit ainsi déjouer non pas une, mais deux fréquences.

Pour acquérir une alarme bi-fréquence, préparez au moins 200 €.

Recevez des devis gratuitement pour la pose d’une alarme

Un détecteur de brouillage pour contrer un brouilleur GSM ou d’alarme

Le détecteur de brouillage est aussi une solution pour contrer un brouilleur d’alarme. Une alarme anti brouilleur émet une alerte quand elle détecte une perte de signal GSM. Quand ce dispositif repère une tentative de brouillage, le protocole de sécurité est activé par le centre de télésurveillance, ce qui entraîne le déclenchement de la sirène de l’alarme. Cela va dissuader le cambrioleur d’entrer chez vous.

Une alarme avec détecteur de brouillage s’achète à environ 300 €.

Autres conseils pour faire face à un brouilleur d’onde ou d’alarme

Les cambrioleurs sont au courant de la technologie et des dispositifs de sécurité vendus sur le marché. Non seulement ils savent identifier chaque produit, mais ils sont aussi capables de trouver des moyens pour détourner les systèmes posés dans les propriétés. Afin de maximiser votre protection, voici quelques conseils à suivre :

  • Ne communiquez à personne le système d’alarme qui équipe votre propriété.
  • Dissimulez votre système d’alarme. Ainsi, le cambrioleur n’est pas en mesure de savoir de quelle protection vous disposez.
  • Faites croire que votre alarme est filaire. Vous pouvez, pour cela, ajouter des fils à la centrale.

Étant donné l’insécurité qui règne de nos jours, il est vivement conseillé de protéger sa famille et ses biens.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *